Sommaire
Senior Actu

Solitud'écoute : pour combattre le suicide des seniors

Le 10 septembre prochain aura lieu la 13ème Journée mondiale de prévention du suicide (JMPS) ; une journée qui vise à sensibiliser le grand public à l’ampleur du phénomène et aux moyens de le prévenir. Alors que la France compte env. 3.000 suicides de seniors par an, les petits frères des Pauvres ont mis en place une plateforme d’écoute, Solitud’Ecoute.


Solitud'écoute : pour combattre le suicide des seniors
L’arrivée de la retraite et le vieillissement qui l’accompagne influent fortement sur le moral des seniors… Si pour certains, cette seconde partie de vie apparait comme positive et source d’épanouissement, pour d’autres, elle peut être une source d’angoisse et de détresse.
 
Selon une enquête de l’Inpes datant de l’année dernière, 17% des seniors seraient en état de détresse psychologique, une proportion similaire à celle observée chez les 15/54 ans. En revanche, soulignons que les pensées suicidaires sont plus importantes chez les 55-64 ans que dans les autres tranches d’âges supérieurs. Ainsi, ils sont 4% à avoir eu des idées suicidaires au cours de l’année passée contre 3% des 65-74 ans et 2% des 75-85 ans. Autre chiffre important : on compte env. 3.000 suicides seniors de 65 ans et plus par an, soit presque un tiers des suicides (28%) !
 
Les petits frères des Pauvres s’alarment de cette situation. Et l’association sait de quoi elle parle puisqu’elle lutte depuis des années contre l’isolement des seniors, un isolement qui s’avère être un facteur aggravant des risques de suicide !
 
Dans cet esprit, l’association a mis en place Solitud’écoute, un numéro pour lutter contre l’isolement des personnes de plus de 50 ans. Aujourd’hui, on estime qu’ 1,5 million de personnes âgées souffrent d’isolement. Cette plateforme existe depuis 2007. Plus concrètement, il s’agit d’un numéro vert gratuit (0 800 47 47 88), anonyme et confidentiel, accessible tous les jours y compris les week-ends et jours fériés de 15h à 18h.
 
Les bénévoles qui assurent la permanence téléphonique sont là pour répondre à ce besoin que peuvent ressentir les aînés de parler et surtout d’être écoutées. Ils leur apportent un véritable soutien par une écoute attentive   et exempte de tout jugement. En 2014, 20.000 appels ont été traités par ce numéro. Parmi ces appels, 42% témoignent de solitude et d’isolement et 2% proviennent de personnes ayant des tendances suicidaires ou formulant explicitement des projets de suicide. En 2014, l’association a apporté   son soutien à 36.400 personnes dont 11.400 accompagnées régulièrement grâce à 11.000 bénévoles, appuyés par 558 salariés.
 
Au moindre doute ou changement d’humeur de votre conjoint ou de vos proches, n’hésitez pas à en parler voire à consulter.  


Publié le Lundi 7 Septembre 2015 dans la rubrique Social | Lu 1116 fois