Sommaire
Senior Actu

Soins dentaires : quelle prise en charge par l'Assurance maladie ?

Consultations, soins préventifs, soins d'orthodontie ou encore d'implantologie... Dans une réponse ministérielle publiée le 16 décembre 2016, le ministère de la Santé a rappelé que les soins dentaires étaient facturés selon trois modalités en fonction de leur nature et de l’âge des patients. En voici les grandes lignes.


Soins dentaires : quelle prise en charge par l'Assurance maladie ?
Pour information, rappelons tout d’abord que les consultations et les soins préventifs (examen bucco-dentaire, scellement de sillons) et conservateurs (traitements de la carie, dévitalisation, détartrage, etc.) sont facturés au tarif dit opposable* et pris en charge à 70% par l'Assurance maladie. Point important à bien avoir en tête : les dépassements ne sont pas autorisés sur ces types de soins !
 
Par ailleurs, les soins de parodontologie, d'implantologie et d'orthodontie débutés après 16 ans et sans limite d’âge font l'objet d'honoraires totalement libres ; c’est là que ça peut couter cher ! Sans compter que ces actes ne sont pas remboursés par l'Assurance maladie. Toutefois, ils peuvent être partiellement pris en charge par certaines mutuelles. Dans tous les cas, avant de vous engager, vérifiez bien avec votre mutuelle.  
 
Les soins prothétiques et d'orthodontie commencés avant le 16e anniversaire (ce qui ne concerne donc pas les seniors) sont quant à eux facturés le plus souvent avec dépassements. Toutefois, l'Assurance maladie prend en charge 70% du tarif opposable.
 
Rappelons que de nos jours, de nombreuses recherches scientifiques montrent le caractère potentiellement aggravant des caries et maladies parodontales sur le développement de pathologies plus générales comme le diabète. Par ailleurs, dans certains cas, les pathologies de la cavité buccale peuvent favoriser l’apparition de certains cancers. Enfin, l’observation de la bouche par un dentiste peut fournir de précieuses informations pour faciliter ou confirmer le diagnostic de certaines maladies notamment génétiques…
 
Bref, il faut prendre soin de ses dents, non seulement pour ne pas avoir mal, mais aussi pour bien manger et pour notre état de santé général !
 
*Précisons que les tarifs opposables sont les tarifs auxquels les professionnels de santé du secteur 1 (conventionnés sans dépassement d'honoraires) facturent leurs soins et actes médicaux. Ces tarifs servent de base au remboursement de l'Assurance maladie.


Publié le Vendredi 20 Janvier 2017 dans la rubrique Santé | Lu 1234 fois