Sommaire
Senior Actu

Sodas light, tour de taille et seniors...

Selon une récente étude réalisée par l’Université du Texas (USA) sur 749 personnes de plus de 65 ans, la consommation de sodas light serait responsable d’une augmentation de la graisse abdominale chez les seniors… Cette recherche vient de paraitre dans la revue scientifique Journal of the American Geriatrics Society.


Sodas light, tour de taille et seniors...
Les beaux jours ne vont pas tarder à revenir… Une période idéale pour les vendeurs de sodas dont le chiffre d’affaires augmente souvent en fonction de la météo. Plus il fait beau, plus les ventes sont bonnes. Mais de nos jours, ces boissons très sucrées nous font sentir coupables de nous désaltérer, alors on opte pour les sodas light. Histoire de se déculpabiliser. Pas certain pour autant que ce soit vraiment meilleur pour la santé. Notamment chez les seniors.  
 
En effet, selon l’étude SALSA réalisée par l’Université du Texas (Texas, USA) sur 749 personnes âgées de plus de 65 ans, suivies entre 1992 et 2004, les boissons édulcorées (comprendre les boissons « light ») entrainent une augmentation de la graisse abdominale chez les seniors. Plus concrètement, au cours de cette période, les scientifiques ont mesuré à quatre reprises le tour de taille de ces individus, mais également leur taille et leur poids. Dans le même temps, les sondés devaient indiquer leur consommation de boissons light…
 
Sur ce suivi d’une dizaine d’années, le constat est évident : les seniors consommateurs de sodas light affichent, paradoxalement, un tour de taille plus important que les autres. Ainsi, alors que le tour de taille des non-consommateurs a progressé de 0.77cm, celui des buveurs occasionnels a augmenté de 1.76 cm et celui des consommateurs réguliers… de 3.04 cm ! Pour les chercheurs pas de doute, les sodas light sont responsables de l’obésité abdominale.
 
Or, rappelons que ce que l’on appelle généralement l’embonpoint, mot qui semble totalement inoffensif voire même « mignon », peut s’avérer plus dangereux qu’on le croit… En effet, un excès de poids localisé au niveau de l’abdomen constitue une véritable menace cardiovasculaire qui n’est pas toujours prise en compte dans l’évaluation du risque. L’obésité résultant d’une accumulation de graisse viscérale et de lipides ectopiques représente un réel danger pour le système cardiovasculaire.
 
Si vous avez soif, buvez un bon verre d’eau fraiche. En plus, c’est moins cher. 


Publié le Mardi 24 Mars 2015 dans la rubrique Santé | Lu 1012 fois