Sommaire
Senior Actu

Smartphone, tablette numérique ou caméscope : que couvre l’assurance vol et casse ?

Lorsque vous achetez un appareil électronique de type Smartphone, caméscope ou encore tablette numérique, une assurance bris et vol est généralement proposée. Mais de quoi s'agit-il exactement ? Le point avec La Finance pour Tous.


La plupart des assurances proposées couvrent la casse ou le vol.
 
Mais avant de souscrire, il est nécessaire de bien lire les conditions générales, en particulier les paragraphes relatifs au nombre de sinistres couverts par an, au montant maximum du remboursement et surtout à la liste des exclusions.
 
Ainsi, dans la plupart des contrats, les conséquences d'un vol ne sont couvertes que s'il a été commis avec effraction et/ou agression, dépôt de plainte à l'appui.
 
Ce type d'assurance peut couvrir un ou plusieurs appareils récents (généralement moins de 5 ans) et achetés neufs. Payable mensuellement et renouvelable tacitement, il est utile de calculer son coût annuel et de le comparer à la valeur des biens assurés.

En effet, si vous achetez un Smartphone neuf 450 euros. On vous propose une assurance de 8 euros par mois, soit 96 euros par an.

Annuellement, votre assurance représente donc 21% du montant de votre téléphone !
 
En cas de sinistre, un certain nombre de documents, tels que facture d'achat nominative, dépôt de plainte ou attestation sur l'honneur, pourront vous être demandés par l'assureur pour traiter votre dossier.
 
La couverture des appareils high-tech est prise en charge (directement ou sur option) par certains contrats d'assurance habitation. Attention aux doublons inutiles et coûteux !
 
Par ailleurs, le projet de loi consommation 2013 prévoit l'introduction dans le code des assurances d'un droit pour le consommateur de renoncer dans un délai de 14 jours à un contrat d'assurance couvrant un risque pour lequel il est déjà assuré.

http://www.lafinancepourtous.com


Publié le Mercredi 13 Novembre 2013 dans la rubrique Consommation | Lu 770 fois