Sommaire
Senior Actu

Sites de rencontres en ligne : attention en cas de divorce…

Si le SMS devient l’une des causes les plus répandues en matière de divorce, sachez que si vous êtes inscrits sur un site de rencontres et que vous y flirtez (voire plus), il s’agit d’« un manquement grave et renouvelé aux obligations du mariage et peut justifier qu’un divorce soit prononcé aux torts exclusifs d’un époux ».


De nos jours, il suffit de quelques clics et de quelques minutes pour s’inscrire en toute discrétion sur un site de rencontres en ligne.
 
Une petite description de soi, quelques photos et le tour est joué. On peut ensuite se lancer à la recherche de l’âme ou plus « pratiquement » d’un partenaire sexuel. Rien de plus simple.
 
Là où les choses se compliquent c’est lorsqu’on est marié… En effet, au-delà du simple aspect « tromperie » de votre époux, sachez que fréquenter ce genre de site peut être considéré comme « un manquement grave et renouvelé aux obligations du mariage et peut justifier qu’un divorce soit prononcé aux torts exclusifs d’un époux ». C’est d’ailleurs ce que vient de rappeler la Cour de cassation.

Dans ce cas précis, une femme mariée avait échangé sur un site de rencontres des courriels équivoques avec un certain nombre d’hommes. Elle avait également envoyé des clichés d’elle (disons intimes), sans pour autant que ces correspondances aient donné lieu à des relations physiques.
 
Précisons que le divorce pour faute suppose une violation grave ou renouvelée des devoirs et obligations du mariage, qui rend intolérable le maintien de la vie commune. De plus, un divorce prononcé aux torts exclusifs d’un époux peut dans certains cas priver celui-ci d’une prestation compensatoire à laquelle il pouvait prétendre.
 
Alors avant de vous inscrire sur ce genre de sites, réfléchissez-y à deux fois. Et soyez conscients des risques.


Publié le Mercredi 21 Mai 2014 dans la rubrique Internet | Lu 970 fois