Sommaire
Senior Actu

Singapour : des robots entrent en maisons de retraite

Nouvelle tendance dans les maisons de retraite : l’arrivée de robots qui viennent aider le personnel à prendre soin des personnes âgées. Ce concept à l’origine japonais se développe tranquillement et s’installe désormais en France ou encore à Singapour où Robocoach s’occupe des exercices physiques des résidents !


Depuis des années, les robots ont envahis les usines pour remplacer certaines tâches trop fastidieuses, voire parfois dangereuses pour les hommes… Plus récemment, les Japonais ont développé toute une gamme de robots humanoïdes qui ont pour vocation d’aider le personnel des maisons de retraites…
 
En effet, le Pays du soleil levant est le pays le plus âgé au monde et manque cruellement de main d’œuvre pour s’occuper des résidents âgés, chaque année plus nombreux.
 
Si à l’origine, certains spécialistes étaient quelques peu suspicieux quant à l’arrivée de ces robots dans l’univers du « care », il semblerait que cette tendance se développe… L'Organisation internationale pour la standardisation, qui élabore des normes internationales, a même adopté les critères de sécurité pour les robots d'aide à la personne proposés par le Japon, leader mondial dans ce domaine.
 
Récemment, les humanoïdes ont fait leur entrée dans les résidences françaises, notamment en Midi-Pyrénées avec l’association Edenis et la société toulousaine RoboCARE Lab SAS qui ont mis en place  Presence+ Visitor, des robots de télé-présence.
 
Il en va de même à Singapour (ville-état de sept millions d’habitants en Asie du sud-est) où le gouvernement a décidé d’équiper certaines résidences de robots Robocoach qui font pratiquer aux aînés des exercices physiques ! Et un, et deux et trois ! La machine, de la taille d’un être humain, est dotée de bras articulés, d’une tablette en guise de visage, d'un grand écran sur le torse, repose sur un large pied carré avec roulettes pour assurer sa stabilité et possède des capteurs de mouvements qui permettent d’analyser les gestes des résidents, et de les corriger si besoin est.
 
Précisons qu’il n’est pas rare de croiser dans les immenses immeubles de Singapour (des logements sociaux pour la plupart) des personnes âgées qui pratiquent en groupe ou en solo, le tai-chi, tôt le matin ou en fin d’après-midi quand les températures baissent de quelques degrés… D’une manière générale, le pays souhaite inciter sa population (tous âges confondus) à rester en forme en pratiquant des activités physiques. Pour ce faire, l’état construit des complexes sportifs un peu partout sur l’ile.
 
Rappelons que d’une manière générale, Singapour (qui signifie « ville du lion ») est un pays qui s’avère particulièrement soucieux du sort de ses aînés…  Autant dans le domaine de la santé que sur le lieu de travail, dans la prévention, sur les routes et même dans les magasins !


Publié le Jeudi 22 Octobre 2015 dans la rubrique Maisons de retraite | Lu 1112 fois