Sommaire
Senior Actu

Silversight : une chaire sur le vieillissement visuel

Essilor et l’Institut de la Vision viennent d’annoncer le lancement de Silversight, une chaire sur le vieillissement visuel qui sera dirigée par le Dr Angelo Arleo, chercheur en neurosciences à l’Institut de la Vision et directeur de recherche au CNRS. En tout, seize chercheurs vont travailler à mieux comprendre les phénomènes liés au vieillissement de l’œil et de la vision… Pour mieux se préparer à un monde qui vieillit et qui donc, verra moins bien !


Silversight : une chaire sur le vieillissement visuel
Avec le vieillissement de la population, l’impact grandissant des troubles de la vision engendre un véritable problème de santé publique. De nos jours sur la planète, 470 millions de personnes ont plus de 65 ans. Elles seront 820 millions en 2025 et… deux milliards en 2050 ! Parmi elles, le nombre de Français de plus de 60 ans va lui aussi s’accroître significativement : passant de 13 millions actuellement à 22,3 millions en 2050.
 
Face à cette évolution démographique sans précédent dans l’histoire de l’humanité, cette chaire d’une durée initiale de quatre ans aura pour but de mieux comprendre les facteurs du vieillissement visuel sain. Plus concrètement, cette équipe de seize scientifiques pluridisciplinaires va chercher à mieux comprendre et évaluer les mécanismes de dégénérescence des fonctions perceptives et cognitives liés au vieillissement du système visuel, tout en définissant les méthodes et les instruments de dépistage et de mesure nécessaires.
 
Comme le souligne le Dr Angelo Arleo, « cette chaire est le premier laboratoire de recherche d’envergure à étudier le vieillissement sain de l’oeil ». Un des autres axes soulevés par SilverSight est la définition de normes et de standards nouveaux pour la conception d’outils de diagnostic précoce des troubles visuels chez les seniors. Les résultats issus d’analyses épidémiologiques permettront une meilleure compréhension des caractéristiques et des besoins des aînés.
 
Le fruit de ces travaux sera mis à l’entière disposition des professionnels de santé, favorisant ainsi le développement de leur activité dans le secteur ophtalmologique.


Publié le Mardi 27 Janvier 2015 dans la rubrique Santé | Lu 1048 fois