Sommaire
Senior Actu

Silver Economy : la filière industrielle des « cheveux blancs », Tribune libre de Force Ouvrière

Une nouvelle filière industrielle et économique, la « Silver Economy », la filière «des cheveux blancs», vient de voir le jour. Le lancement est intervenu le 24 avril dernier, par Michèle Delaunay, ministre déléguée aux Personnes âgées et à l'Autonomie et Arnaud Montebourg, ministre du Redressement productif.


Une conférence était organisée sur le thème de la filière industrielle de la « Silver Economy », c'est-à-dire sur les opportunités de croissance économique liées au marché des besoins de l'avancée en âge.
 
L'événement a réuni autour des deux ministres, des personnalités les plus diverses : industriels, entrepreneurs, « start-up », chercheurs en « gérontechnologies », économistes, conseillers régionaux, professionnels du grand âge, représentants des mutuelles, des assurances et des institutions de prévoyance...
 
L'objectif affiché est ambitieux : faire de la France le leader européen de la Silver Economy, ce qui représenterait 300.000 emplois créés, dont la plus grande majorité non délocalisables. Il vise à améliorer l'espérance de vie sans incapacité, à faire reculer la dépendance grâce au développement de certaines technologies et de services dédiés et consiste à mettre en relation des acteurs qui traditionnellement n'étaient pas en contact.
 
A cet effet, il était prévu la constitution d'un comité d'organisation de cette filière chargé de piloter toutes les facettes de ce vaste et ambitieux projet (solvabilisation, coordination, labellisation, protection juridique...). Le 1er juillet 2013, à Ivry-sur-Seine, a été inaugurée la «Silver Valley ». Il s'agit d'un pôle créé pour le développement de la « Silver Economy ». Il rassemble actuellement une cinquantaine d'entreprises et ambitionne, à l'horizon de cinq à dix ans, de fédérer trois cents entreprises, une pépinière du secteur des technologies pour l'autonomie et le bien-vieillir.
 
Sur le plan du développement économique, on ne peut que soutenir le dessein de briguer une « Silver Valley » en France, par analogie à ce que fut le développement des industries de pointe de la « Silicon Valley » en Californie.
 
Pour l'UCR-FO, les pistes évoquées par les intervenants lors de la conférence précitée, telles que le développement de contrats d'assurance ou le recours à des formules comme le prêt viager hypothécaire permettant « de rendre liquide et disponible le patrimoine immobilier des personnes âgées », nécessitent d'être examinées avec la plus grande réserve : cela signifierait que ces améliorations potentielles de la vie des personnes âgées ne seraient accessibles qu'aux plus aisés.
 
Il faut souhaiter que ces projets ambitieux ne soient pas qu'un simple événement de communication, car, pour l'instant, force est de constater le manque d'expression des ministres sur la question essentielle des financements surtout si l'on constate que le financement de la dépendance n'est pas réglé...


Publié le Lundi 5 Août 2013 dans la rubrique Chroniques | Lu 651 fois