Sommaire
Senior Actu

Sida : augmentation de la maladie chez les seniors

A l’occasion de la journée mondiale de la lutte contre le sida, il est nécessaire de rappeler que cette maladie a déjà tué plus de vingt cinq millions de personnes dans le monde, dont plus de trois millions en 2005 et que les seniors, contrairement à ce qu’ils s’imaginent, sont eux aussi touchés par ce véritable fléau.


Le vieillissement des populations, l’évolution des mœurs récente et la prolongation de la vie sexuelle entraînent une augmentation des nouveaux cas de sida chez les personnes de plus de 60 ans, indiquait récemment la secrétaire d’Etat à la Santé de Puerto Rico.

Selon elle, dans son pays, deux facteurs concomitants favorisent le développement de cette maladie chez les seniors. D’une part, l’apparition des médicaments contre la dysfonction érectile -qui prolongent la vie sexuelle des personnes âgées et favorisent les partenaires multiples- et d’autre part, le fait qu’une partie de la population masculine senior cherche à vaincre sa solitude en compagnie de prostituées.

La directrice du Programme de prévention contre les maladies sexuellement transmissibles de l’île a ainsi identifié que la principale source de contamination des hommes seniors provenaient de rapports non protégées avec des prostituées. « Certains hommes recherchent de la compagnie, mais celle-ci n’est pas toujours bien choisie » a-t-elle précisé. De fait, contrairement à la moyenne nationale, les deux tiers des plus de 60 ans ont été contaminés par le biais de rapports hétérosexuels.

Cette tendance devient inquiétante. A moyen terme, cette population en pleine croissance pourrait devenir un nouveau réservoir de propagation de la maladie. « L’une des choses les plus difficiles avec les personnes âgées, c’est de leur faire comprendre qu’ils sont aussi des sujets à risque » indiquait récemment un expert américain. En effet les aînés ne voient pas le danger qu’il peut y avoir à ne pas porter de préservatif. Sans compter que passée la ménopause, les femmes ne risquent plus de tomber enceinte, elles n’imposent donc pas aux hommes de se protéger –qui eux non plus, ne font pas la démarche d’ailleurs.

Selon les statistiques du secrétariat d’Etat à la Santé, « quand l’épidémie de sida a commencé dans les années 80, les cas de seniors touchés par cette maladie étaient rares. En revanche, depuis une dizaine d’années, depuis 1993, les cas augmentent » indique le porte parole de ce ministère. Ainsi, entre 1981 et 1992, seuls 2.9% de l’ensemble des cas répertoriés concernaient les personnes de plus de 60. Toutefois, entre 1993 et 2005, le chiffre a augmenté de 58% pour atteindre 4.6% des cas.

Il est important de ne pas baisser la garde devant ce fléau planétaire. Les seniors doivent prendre conscience qu’eux aussi, deviennent une population à risque. Autre problème : la plupart des médecins ne parviennent pas à s’imaginer que leurs patients âgés ont encore des relations sexuelles. Il ne favorisent donc pas la prévention et n’évoquent pas avec eux, le port du préservatif.

Les grands laboratoires, qui communiquent sur les avantages de l’utilisation de leurs pilules magiques, seraient bien inspirés de promouvoir par la même occasion l’utilisation du préservatif, d’autant plus qu’une autre menace pointe avec l’arrivée des baby-boomers, qui ne vont pas renoncer à leur sexualité uniquement parce qu’ils vieillissent.

Pour en savoir plus sur les seniors et le sida, lire aussi :

Etats-Unis - D'ici 2015, un malade du sida sur deux aura plus de 50 ans
Thaïlande - 15è Conférence mondiale sur le sida, pour la 1ère fois le cas des seniors va être abordé
Sida : augmentation de la maladie chez les seniors


Publié le Jeudi 1 Décembre 2005 dans la rubrique Santé | Lu 4235 fois