Sommaire
Senior Actu

Si le café réduisait les risques d’AVC ?

Selon une récente étude japonaise, publiée dans la revue Stroke en mars 2013 et réalisée sur plus de 80.000 Japonais âgés de 45 à 74 ans, la consommation de café serait associée à un risque inverse de maladies cardiovasculaires et d’infarctus cérébral, indique un article du site internet spécialisé Santecafe.com*.


Pour parvenir à ces conclusions, des chercheurs japonais se sont penchés sur la consommation de thé vert ou de café et ses implications sur le risque de faire un AVC.
 
Ainsi, 82.369 japonais ont été inclus dans ce travail, âgés de 45 à 74 ans, indemnes de maladies cardiovasculaires ou de cancers sur un suivi moyen de treize ans.
 
Les consommations de thé vert et de café ont été évaluées par auto-questionnaire.
 
Durant le « million-personnes-année » de suivi, les auteurs ont recherché la survenue d’AVC (n = 3 425) et de maladie coronarienne (n = 910). Par rapport aux faibles consommateurs de café, les ratios de risque multivariés ajustés de tous les AVC étaient de 0,89 (IC95% : 0,80-0,99), 0,80 (0,72 – 0,90) et 0,81 (0,72 – 0.91) pour 3 à 6 consommations de café/semaine, 1 ou ≥ 2 fois/jour, respectivement.
 
La consommation de café a été associée à un risque inverse de maladies cardiovasculaires et d’infarctus cérébral. Les plus grandes consommations de thé vert ou de café semblent réduire les risques de maladies cardiovasculaires et de sous-types d’AVC (surtout les cas d’AVC hémorragiques). Cependant, aucune association significative n’a été observée dans la maladie coronarienne.
 
* Santé & Café est rédigé par des scientifiques en collaboration avec le Syndicat Français du Café
 
Source : Kokubo Y, Iso H, Saito I et al. The impact of green tea and coffee consumption on the reduced risk of stroke incidence in japanese population : The Japan public health center-based study cohort. Stroke 2013 : published online March 14.


Publié le Mardi 11 Juin 2013 dans la rubrique Santé | Lu 951 fois