Sommaire
Senior Actu

Sexualité : une majorité des baby-boomers envisage d’essayer de nouvelles « pratiques »

Dans les années 60, la génération issue du baby-boom a révolutionné le monde… et la sexualité avec ! Une cinquantaine d’années plus tard, alors que les jeunes de l’époque atteignent aujourd’hui la soixantaine, la société Senior Strategic, réseau d’experts spécialisé sur le marché des seniors, vient de publier les résultats de sa dernière étude sur le sexe et l'intimité chez les 50/65 ans.


D'après cette étude, plus des trois-quarts (78%) des interviewés âgés de 50/65 ans ont indiqué que le sexe restait un élément important dans leur vie. De fait, la moitié (47%) de ces baby-boomers est encore sexuellement active et déclare avoir un rapport sexuel par semaine.

Bien que la plupart des interviewés considèrent que leurs relations sexuelles étaient plus satisfaisantes durant les premières années de leur rencontre avec leur partenaire, 18% soulignent être plus heureux sexuellement maintenant qu’ils ont dépassé la cinquantaine. Toujours selon cette étude de Senior Strategic, les trois-quarts des baby-boomers affirment atteindre l’orgasme la plupart du temps et 44% ont des rapports sexuels d’une durée de 20 à 30 minutes.

Par ailleurs, cette enquête montre également qu’essayer de nouvelles pratiques au lit n’est pas réservé aux jeunes. Ainsi, une grand majorité (88%) des sondés déclare vouloir mettre « du piment » dans leur vie sexuelle. Cela incluant des jeux de rôle, des mises en scène ou de nouvelles positions dans un endroit autre que leur propre lit... .../...
Sexualité : une majorité des baby-boomers envisage d’essayer de nouvelles « pratiques »

En ce qui concerne les couples mariés depuis longtemps, plus d’un quart (26%) des répondants se disent prêts à inviter une autre personne dans leurs relations sexuelles si leur compagnon ou compagne l'accepte également. Enfin, plus d’un quart (27%) des couples indiquent posséder un sex-toy.

Chez les célibataires, les deux-tiers des sondés déclarent désirer avoir des relations sexuelles au cours du premier mois de leur rencontre avec leur nouvelle partenaire : 23% le premier soir et 36% lors de la deuxième ou troisième rencontre. Dans ce contexte, moins de 4% des baby-boomers se disent prêts à attendre le mariage pour pratiquer l’acte sexuel.

Enfin, comme le souligne Senior Strategic, les 50/65 ans célibataires sont de plus en plus adeptes de l’Internet pour leur vie amoureuse. Même si 37% indiquent que le meilleur moyen de faire des rencontres reste encore leur réseau d’amis, plus d’une personne sur cinq (22%) se tourne vers les sites de rencontre pour chercher l'âme sœur ou plus concrètement, pour trouver des partenaires sexuelles.


Publié le Mardi 27 Novembre 2007 dans la rubrique Bien-être | Lu 7006 fois