Sommaire
Senior Actu

Seniorsphère présente Moby, une combinaison… pour se mettre dans la peau d’un senior

La société de conseils Seniorsphère est née du constat suivant : alors que l’ensemble des populations occidentales vieillissent, la majorité des produits et services restent -pour la plupart- inadaptés aux aînés… Dans ce contexte, elle propose aux entreprises travaillant sur le marché des seniors, de tester la combinaison Moby qui permet de se retrouver pendant quelques heures, dans la peau d’un senior.


Prendre trente ou quarante ans d’un coup –en ayant la possibilité de faire machine arrière- devient désormais possible grâce à Christelle Ghekiere et Sophie Schmidt, les fondatrices de Seniosphère. Ce jeune cabinet de conseils aide les entreprises à développer des produits et des services destinés au marché des seniors.

Afin de bien faire « ressentir les poids des ans » aux architectes, ingénieurs, designers et autres concepteurs de produits destinés aux seniors, Seniorsphère propose à ses clients d’enfiler pendant quelques heures une combinaison baptisée Moby, qui simule les effets du vieillissement.

Ce costume, élaborée par l’Université anglaise de Loughborough pour le constructeur automobile Ford, a été conçu à l’origine pour que les ingénieurs puissent appréhender les besoins spécifiques des personnes âgées en matière d’accessibilité à un véhicule. Et c’est la Ford Focus qui a bénéficié des premiers enseignements tirés de cette combinaison. .../...
Combinaison Mobi de Seniorsphère

Concrètement, il s’agit d’une sorte de bleu de travail sur lequel sont ajoutés des prothèses qui simulent l’arthrose, des microbilles incorporées aux chaussettes qui rendent la marche douloureuse, une ceinture de caoutchouc autour de la taille qui restreint l’amplitude du buste, des gros gants qui gênent les préhension, des lanières qui empêchent de lever les bras, un casque qui assourdit les sons et une paire de lunette qui opacifie et brouille la vision. Bref, en quelques minutes, un individu jeune et en pleine forme se retrouve affublé de tous les petits problèmes physiques que peut rencontrer une personne âgée.

Et la prise de conscience est immédiate. Le corps ainsi harnaché, tous les gestes du quotidien deviennent de petites épreuves à surmonter, les unes après les autres. Force et souplesse des articulations des mains manquent pour dévisser le couvercle d’un pot de confiture ou même le bouchon d’une simple bouteille d’eau. Pas évident non plus d’ouvrir un emballage -pourtant souvent labellisé « ouverture facile »-, ni même d’utiliser une télécommande. Un fauteuil trop profond peut devenir un « piège » lorsqu’il s’agit de se lever…

Désormais, grâce à cette combinaison, les concepteurs de produits, les responsables marketing, les architectes,… peuvent se rendre compte des limites qu’impose le corps en vieillissant. Pour Seniorsphère, cela permet de bien faire comprendre à ses clients l’importance d’adapter les points de vente, les lieux publics, l'habitat, le mobilier, les packaging, etc. aux contraintes et besoins des personnes âgées.

D’autre part, Mobi possède également un autre avantage. En effet, cette combinaison devrait –à terme- permettre le lancement de nouveaux produits plus accessibles aux seniors –mais aussi aux personnes atteintes d’un handicap quelconque. Or, ce que l’on simplifie pour un aîné bénéficie également aux plus grand nombre. C’est le principe même de l’Universal Design ou Design pour tous, qui existe depuis des années aux Etats-Unis, au Canada ou au Japon. L’exemple le plus connu est la télécommande. Produit imaginé à l’origine pour que les personnes handicapées puissent plus facilement gérer les différentes fonctions de leur téléviseur... Et que tous le monde utilise quotidiennement depuis des années !


Publié le Mercredi 18 Avril 2007 dans la rubrique Consommation | Lu 9007 fois