Sommaire
Senior Actu

Seniors : pas besoin de réduire votre consommation d’alcool… Tant qu’elle reste raisonnable

Une récente étude réalisée par la Peninsula Medical School, université située dans le sud-ouest de l’Angleterre, indique qu’une consommation modérée d’alcool ne pose pas de problème aux plus de 65 ans et même, qu’un petit verre de temps en temps pourrait s’avérer bénéfique à la santé ! Mais toujours avec modération…


Les scientifiques ont évalué la consommation d’alcool auprès de plus de 13.000 seniors en Angleterre et aux Etats-Unis et ont étudié ses effets sur l'incapacité physique, la mortalité, la fonction cognitive, la dépression et le bien-être. Et conclusion : boire modérément ne pose pas de problème particulier pour les personnes de 65 ans et plus et pourrait même s’avérer bénéfique pour la santé dans certains cas, voire mieux que ne pas boire d’alcool du tout.

Même si les fêtes sont passées, c’est une bonne nouvelle pour les seniors qui souhaitent conserver un esprit festif et qui jusqu’à maintenant ont du s’imaginer qu’ils devraient réduire leur consommation d’alcool en vieillissant.

« Nous ne sommes pas en train de dire qu’il faut que les seniors sortent et se saoulent à outrance » souligne cependant le docteur Iain Lang, en charge des deux études réalisées par la Peninsula Medical School. « Ce que nous disons, c’est que les directives actuelles en matière de consommation d'alcool chez les seniors sont trop conservatrices et qu’un ou deux verres par jour ne font pas de mal ; que par rapport à l’abstinence, ils ont même un effet bénéfique sur la santé générale et sur la santé cognitive ». .../...

Plus concrètement, ces deux études ont montré que 10.8% des Américains sondés, que 28.6% des Anglais sondés, que 2.9% des Américaines sondées et 10.3% des Anglaises sondées buvaient plus que les recommandations pour les personnes âgées de 65 ans et plus émises par l'Institut national américain sur l'Abus d'alcool et l'Alcoolisme.

L’enquête indique également que ceux qui boivent en moyenne plus d'un à deux verres par jour obtiennent des résultats de santé équivalents à ceux buvant en moyenne de zéro à un verre par jour. Au final, ce sont ceux qui ne boivent pas du tout et ceux qui consomment trop d’alcool qui récoltent les plus mauvais résultats en matière de santé. Enfin, la relation entre la consommation d'alcool et le risque d'handicap s’avère être le même pour les hommes et pour les femmes.

Et le docteur Lang de conclure : « cette étude montre ‘qu’une petite dose de ce que vous aimez ne fait pas de mal’. Il n’y a donc pas de raison pour que les seniors ne puissent pas boire un petit coup pendant les fêtes. De précédentes études montraient déjà que les personnes d’âge moyen pouvaient boire modérément et en tirer profit en matière de santé. Ces résultats montrent les mêmes effets sur les plus de 65 ans ».

Source : Peninsula Medical School

Pour aller plus loin, lire aussi :
Un guide québécois sur la relation à l'alcool des personnes âgées de 65 ans et plus
Alcool : les baby-boomers boivent trop et se ruinent la santé
Informer les seniors sur les risques liés à l'alcool pour qu'ils réduisent leur consommation


Publié le Mercredi 9 Janvier 2008 dans la rubrique Santé | Lu 5579 fois