Sommaire
Senior Actu

Seniors et vaccin contre le zona

A quelques semaines du lancement de la campagne de vaccination contre la grippe en France et sur les recommandations du Haut Conseil en Santé Publique, faisons le point sur le rendez-vaccinal des seniors qui préconise cette année, d’administrer le vaccin contre le zona en même temps que le vaccin contre la grippe, à l’automne.


Depuis avril 2016, la vaccination zona est inscrite au calendrier vaccinal des plus de 65 ans en France. Cette vaccination est recommandée chez les adultes de 65 à 74 ans révolus (une dose). Jusqu’à la publication du calendrier des vaccinations 2017, un rattrapage est proposé chez les adultes de 75 à 79 ans révolus. Cette recommandation s’appuie sur l’avis du Haut Conseil de Santé Publique du 25 octobre 2013 relatif à la vaccination des adultes contre le zona avec le vaccin Zostavax.
 
En effet, ce dernier considère que le vaccin zona a fait la preuve de sa capacité à réduire de façon significative le poids de la maladie, c’est-à-dire de la sévérité des douleurs post-zostériennes (61,1%) de leur incidence (66,5%) et de l’incidence du zona (51,3%). Ce vaccin composé d’une souche virale atténuée du virus varicelle-zona (VZV) est contre indiqué chez les personnes immunodéprimées.
 
Selon le HCSP, « une stratégie de vaccination contre le zona et les complications associées, des personnes immunocompétentes âgées de 65 ans à 74 ans révolus avec un rattrapage jusqu’au 28 février 2017 chez les 75-79 ans révolus, apparaît justifiée d’un point de vue médico-économique ». A ce jour, de nombreux pays dans le monde ont également recommandé l’introduction d’une vaccination de routine parmi lesquels les Etats-Unis, le Canada et le Royaume-Uni.
 
Rappelons que le zona est une maladie virale fréquente, douloureuse et handicapante. Tout adulte qui a eu la varicelle peut déclarer un zona car ce dernier résulte de la réactivation du virus de la varicelle (dit VZV pour virus de la varicelle et du zona) resté latent dans l’organisme. 95% des Français ayant eu la varicelle, la quasi-totalité de la population peut développer un zona.
 
On estime ainsi qu’un Français sur quatre développera un zona au cours de sa vie et qu’un Français sur deux âgé de 80 ans ou plus a développé un zona. Environ 300.000 personnes sont touchées par un zona chaque année en France (270.000 nouveaux cas en France en 2010, 2200000 en 2011, 304.000 en 2012 selon les données du réseau Sentinelles).
 
L’incidence du zona augmente fortement à partir de 50 ans. De fait, la moitié des personnes atteintes a plus de 60 ans. Le coût annuel du zona en France a été chiffré à 170 millions d’euros dont 61 millions pris en charge par l’Assurance maladie.


Publié le Vendredi 16 Septembre 2016 dans la rubrique Santé | Lu 1225 fois