Sommaire
Senior Actu

Seniors et étudiants : un nouveau programme de partage d’appartement en Espagne

A l’approche de la rentrée universitaire, la ville de Santander, en partenariat avec l’Université de Cantabrique, vient de lancer le programme « Vivienda compartida » qui vise à faire cohabiter un senior et un étudiant dans un seul et même appartement, indique un récent article du quotidien espagnol Diario Montañes.


Il s’agit là d’une nouveauté pour la ville de Santander, qui se trouve sur l’Atlantique au nord de l’Espagne, mais pas pour le pays, puisque le concept a été imaginé et fonctionne déjà à Madrid et Barcelone depuis quelques années.

« Vivienda compartida » (habitation partagée) a été créée pour pallier le manque et à la cherté des logements pour étudiants d’une part, et pour réduire la solitude et améliorer la vie sociale des personnes âgées d’autre part. Le programme s’adresse donc aux étudiants à faible ressource et aux seniors indépendants qui possèdent un appartement agencé de telle manière qu’il y est possible de vivre à deux, sans que l’un gène l’autre.

Les étudiants n’ont pas à payer de loyer. En revanche ils participent aux charges de l’appartement, doivent collaborer aux tâches domestiques et tenir compagnie à la personne âgée lors du déjeuner et/ou du dîner. Bien évidemment, cela ne l’empêche pas de sortir quelques soirs par semaines s’il le désire.

« De nombreuses personnes âgées veulent continuer à vivre chez elles. Cette formule, qui consiste à partager son appartement avec un jeune est très bonne pour éviter l’isolement social des aînés. Mais c’est aussi bénéfique pour les jeunes qui peuvent vivre et évoluer dans une ambiance familiale » a indiqué le maire de Santander.

Pour le moment, cinq personnes âgées sont intéressées par le concept. Le chiffre peut paraître dérisoire, toutefois il ne faut pas oublier que l’une des plus grosses difficultés dans ce projet, reste de trouver des seniors qui acceptent de recevoir un jeune chez eux. La plupart du temps, ce sont souvent d’anciens professeurs. En revanche, l’idée de cette cohabitation semble moins perturber les étudiants, notamment les jeunes filles. De fait, la demande est traditionnellement nettement supérieure à l’offre.

A Santander, le programme sera coordonné par la mairie qui le fera connaître auprès de ses citoyens âgés. L’université se chargera de l’aspect étudiant. Un comité étudiera les candidatures (seniors et étudiantes) et un groupe de suivi s’assurera que cette cohabitation intergénérationnelle fonctionne sans accroc.
Seniors et étudiants : un nouveau programme de partage d’appartement en Espagne

Le concept existe en France, à Paris et dans sa banlieue, mais aussi à Nantes et Montpellier. Depuis l'année dernière, la ville de Milan en Italie s'y est mise elle aussi. Nous en reparlerons la semaine prochaine.

Pour en savoir plus sur l'habitat intergénérationnel, lire aussi :

Partage d’appartement : Concorda Logis prévoit 80 binômes seniors/étudiants pour 2005/2006
Un premier bilan du logement intergénérationnel, par Mohammed Malki


Publié le Vendredi 23 Septembre 2005 dans la rubrique Intergénération | Lu 3665 fois