Sommaire
Senior Actu

Seniors et entreprise : un atout pour les Français même si un tiers reste pessimiste…

A l’heure où les préoccupations des Français se tournent de plus en plus vers le pouvoir d’achat et le départ à la retraite, Randstad (3ème acteur mondial sur le marché des ressources humaines) a cherché à connaître la perception des Français sur les seniors dans l’entreprise. Il ressort de cette enquête réalisée par LH2* que pour les Français, les seniors sont un atout pour les entreprises et que le comportement de ces dernières à leur égard est jugé sévèrement.


« Senior » : un terme encore mal appréhendé par les Français
En préambule, il faut indiquer que les Français ne savent pas concrètement à partir de quel âge un salarié est considéré comme un senior.

Ils se révèlent ainsi très partagés sur le seuil d’entrée dans la catégorie « senior ». Les réponses s’étalent de 35 ans et plus (11 %) à 60 ans (14 %). Et une majorité relative a même répondu (de manière erronée) 50 ans et plus (27 %) tandis que la réponse communément apportée par les DRH, c'est-à-dire plus de 45 ans, n’a obtenu que 12 % des suffrages.

Les seniors dans l’entreprise : un atout selon les Français
Près de neuf Français sur dix estiment qu’embaucher des seniors est une bonne chose pour l’entreprise. C’est d’ailleurs parmi les plus jeunes que cette opinion est la plus soutenue (93 % des 18-24 ans contre 82 % des 65 ans et plus). En revanche, leur propre expérience n’illustre pas cette adhésion puisque seulement 20 % des interviewés déclarent que leur entreprise a embauché des salariés de plus de 45 ans en 2007.

Plus d’un tiers des Français sont pessimistes sur l’avenir des seniors dans l’entreprise
Si la majorité des Français pensent que les seniors sont bien considérés par l’entreprise (59 %), il n’en demeure pas moins qu’un bon tiers d’entre eux (36 %) se montrent plus pessimistes à leur sujet.

En effet, bien que les Français, à titre personnel, accordent une importance forte à la présence des seniors dans l’entreprise, un certain nombre pense que l’entreprise les considère mal. Ici encore, les plus jeunes se prononcent dans une plus large mesure dans ce sens (43 % des 18-24 ans).
Seniors et entreprise : un atout pour les Français même si un tiers reste pessimiste…

La considération à l’égard des seniors dans l’entreprise

Seniors et entreprise : un atout pour les Français même si un tiers reste pessimiste…

Ces résultats permettent de souligner que l’avenir professionnel des seniors est une réelle préoccupation pour les Français puisqu’il est clair que ces derniers jugent importante la place qui doit leur être accordée et souhaitent qu’ils soient davantage considérés.

« Au-delà d’une nécessité démographique et économique, les « seniors au travail » doivent être un axe prioritaire de la gestion de la diversité et de la transmission des compétences. Mon rôle de DRH est de faire tomber les préjugés en facilitant l’accès à l’emploi et l’accompagnement des seniors. Cela constitue pour Randstad un véritable enjeu pour les années à venir, la préoccupation des français à ce sujet en témoigne » souligne Philippe Cafiero, directeur des Ressources Humaines de Randstad France.

Pour aller plus loin, lire aussi :
Retour sur la question de l'emploi des seniors, chronique par Serge Guérin

*Sondage réalisé par l’institut LH2 pour Randstad les 9-10 novembre, par téléphone auprès d’un échantillon de 1004 personnes, représentatif de la population française âgée de 18 ans et plus. Méthode des quotas appliquée aux variables suivantes : sexe, âge, profession du chef de famille, après stratification par région et catégorie d’agglomération.


Publié le Lundi 11 Février 2008 dans la rubrique Emploi | Lu 12788 fois