Sommaire
Senior Actu

Seniors : attention aux escrocs, pseudos neveux d'Allemagne

La Police cantonale vaudoise (Suisse) met en garde les personnes âgées contre des escrocs se faisant passer pour des connaissances ou des membres de leur famille et qui, par téléphone, sollicitent des prêts de plusieurs dizaines de milliers de francs pour l'acquisition de soi-disant biens immobiliers. Une grande prudence est de rigueur et il est vivement recommandé d'informer rapidement la police en cas de doute.


Entre le 5 et le 6 juillet 2007, la Police cantonale vaudoise a constaté une recrudescence d'escroqueries au préjudice de seniors. Trois tentatives ont eu lieu dans la région de Montreux.

Modus operandi
Les auteurs prennent contact par téléphone avec leurs victimes, qui portent toutes des prénoms à consonance germanique et se font passer pour des connaissances ou des membres de leur famille, résidant en Allemagne. Prétextant l'acquisition de biens immobiliers, ces escrocs sollicitent un prêt de plusieurs dizaines de milliers de francs, somme qui est remise de main à main, lors de rendez-vous.

Le 5 juillet 2007, à Territet, une dame âgée de 75 ans a reçu une demande d'un inconnu pour un montant de quatre vingt milles francs suisses. Elle a cru qu'il s'agissait bien d'un parent mais comme elle ne disposait pas d'argent il n'y a pas eu de suite. Le même jour, une dame de 80 ans recevait une demande identique pour 270.000 francs suisses; dans ce cas là, heureusement, l'inconnu n'est pas arrivé à ses fins. Enfin, le 6 juillet 2007, à Montreux, un homme de soixante deux ans a reçu un appel d'un faux cousin d'Allemagne lui demandant la somme de 30.000 mille francs suisses. Dans ce cas là également, il n'y a pas eu d'échange.

La Police cantonale vaudoise et toutes les polices romandes recommandent au public d'être vigilant et de ne pas entrer en matière avec ce genre de demande. L'individu qui appelle parle toujours l'allemand et ne s'annonce jamais. Il déclare être parent et joue un rôle afin d'être reconnu par sa future victime. Les personnes âgées doivent impérativement demander conseils auprès de proches, amis, parents ou voisins et vérifier l'authenticité des informations recueillies lors de ces téléphones.


Publié le Jeudi 19 Juillet 2007 dans la rubrique Société | Lu 1880 fois