Sommaire
Senior Actu

Seniorjob.biz : un nouveau site pour les seniors belges à la recherche d’un emploi

Après la France, Seniorjob s’installe en Belgique avec son nouveau site web d’emploi pour les seniors, Seniorjob.biz, qui se propose de valoriser les curriculum vitae des plus de 50 ans à la recherche d’un travail.


« Le chômage qui touche les plus de 50 ans est de nos jours un véritable fléau » : cette phrase est tirée d’un article de l’année dernière et pourtant, depuis rien n’a changé... Bien qu'efficaces et compétents, les entreprises rechignent toujours à embaucher ces salariés qui ont dépassé la cinquantaine…

Et au final, le taux d’employabilité des plus de 50 ans en France, mais également en Belgique, reste malheureusement très bas. « Seulement un tiers de la population de plus de 50 ans est actif dans ces pays, les deux tiers sont sans emploi. La France et la Belgique sont à la traîne européenne » précise Christophe Mosca, président de ces deux sites internet.

Pourtant, le sujet est hautement d’actualité. L’objectif européen est en effet de relever le taux d'emploi des 55-64 ans à 50% d'ici 2010, contre 36.8% actuellement pour la France. Dans ce contexte, Seniorjob a décidé d’étendre son concept Internet chez nos voisins belges en proposant un site d'emploi crée pour valoriser les CV des candidats d’expérience auprès des entreprises qui les recherchent. .../...
Seniorjob.biz : un nouveau site pour les seniors belges à la recherche d’un emploi

La plate forme est entièrement gratuite pour tous les candidats (environ 70 CV en ligne actuellement), mais également pour les recruteurs. Chaque employeur peut donc gratuitement visionner les candidatures, prendre contact et diffuser son offre d’emploi. De leur côté, les candidats peuvent visionner les offres d’emploi (une seule est proposée à l’instant où nous publions), prendre contact et mettre en ligne leur CV. Un moteur de recherche permet à l'offre et à la demande de se trouver.

« Nous souhaitons rendre l’emploi d’expérience dynamique grâce à une gratuité totale de l’information, ce qui devrait aider les seniors à retrouver plus facilement un emploi ou en changer. Le comportement des recruteurs vis-à-vis des jeunes seniors va devoir changer rapidement, notamment pour des raisons démographiques mais aussi économiques. Le refus d’embaucher des gens d’expérience est une grave erreur stratégique et un non sens. Les pays anglo-saxons et du nord de l’Europe l’ont déjà compris » remarque M. Mosca.

Et de conclure, « la version française existe depuis un an, et c'est déjà plus de 13.000 candidats inscrits, plus de 250 cabinets de recrutements qui adhèrent à la plate forme, et plus de 300 entreprises qui ont recruté en direct ».


Publié le Mardi 16 Janvier 2007 dans la rubrique Emploi | Lu 11436 fois