Sommaire
Senior Actu

Seneludens : un budget de 13 millions de dollars pour développer des jeux vidéo pour seniors

Un chercheur américain de l’Université du Texas aux Etats-Unis, Mihai Nadin, travaille sur un projet de 13 millions de dollars (environ 10 millions d’euros) intitulé Seneludens, qui vise à imaginer les jeux vidéo de demain destinés à renforcer les capacités intellectuelles des personnes âgées.


Depuis quelques temps déjà « jeux vidéo » ne riment plus forcément avec « clientèle de moins de trente ans ». En effet, compte tenu du vieillissement de la population, les « majors » de ce marché développent des jeux ludo-éducatifs qui visent à maintenir le cerveau des seniors en pleine forme. C’est le cas par exemple de Nintendo, qui propose aux plus de 60 ans, le Programme d'entraînement cérébral du Dr Kawashima qui se joue sur sa console.

Mais c’est également le sujet de recherche d’un gros projet américain dirigé par Mihai Nadin, un chercheur de l’Université du Texas. Cet ingénieur, informaticien et philosophe de 68 ans, gère un budget de 13 millions de dollars étalés sur une dizaine d’années. Il vise à imaginer les jeux électroniques de demain destinés aux baby-boomers vieillissant, indique une récente dépêche de l’AFP.

Ce programme s’intitule Seneludens. Son nom est construit à partir de deux mots latins. Le premier, sénescence, signifie vieillesse et le second, ludens évoque le jeu. Depuis deux ans déjà, ce professeur travaille dans un laboratoire comportemental où il collecte toutes les caractéristiques de l’anticipation, du mouvement de l’œil au rythme cardiaque en passant par la gestuelle du corps ou les expressions du visage. .../...
Seneludens : un budget de 13 millions de dollars pour développer des jeux vidéo pour seniors

Dans le futur, ce professeur imagine déjà les seniors jouer des après-midi entières à ses jeux ludo-éducatifs et virtuels. « Il ne s’agit pas d’une opportunité marketing mais d’une responsabilité sociale » indiquait-il récemment lors d’une conférence qui se tenait à Baltimore. Et d'ajouter que « Ces jeux vont permettre aux seniors de rester mentalement actifs et de communiquer avec les autres ».

De fait, l’industrie du jeu n’a pas attendu pour se lancer sur ce nouveau marché. Comme mentionné précédemment, depuis le début de l’année, Nintendo propose pour une clientèle âgée, des jeux vidéos visant à stimuler le travail cérébral des aînés, les « Brain Training », qui ont pour but de réduire les risques de développer certaines maladies du cerveau.

On y trouve aussi bien des puzzles que des cours de langue, mais il est aussi possible d'élever virtuellement un petit animal. Tous ces programmes, étant réalisés de manière à faire travailler les neurones des seniors… Qui sont par ailleurs de plus en plus nombreux, ce qui en fait un marché particulièrement attractif pour ce fabricant.

Mais au-delà de l’aspect purement opportuniste et financier, il semblerait que les médecins soient convaincus de l'efficacité de ces jeux. Une centaine d’hôpitaux nippons ont d'ailleurs déjà commencé à s'équiper. Certains chercheurs travaillent également au développement de jeux qui devraient permettre de ralentir le développement de la maladie d’Alzheimer. Mais « attention », préviennent les neuropsychiatres, « ces jeux ne guérissent pas les démences » en revanche cela reste « une bonne manière de faire travailler la tête, notamment pour les aînés qui vivent seuls ».

Pour aller plus loin, lire aussi :
Nintendo lance une console de jeux vidéos et des logiciels pour les seniors
MindFit, logiciel de stimulation intellectuelle pour les seniors


Publié le Lundi 9 Octobre 2006 dans la rubrique Internet | Lu 4384 fois