Sommaire
Senior Actu

Semaine bleue 2014 : le CCAS d’Amboise récompensé par la Cnav

A l’occasion de la Semaine Bleue, le Centre communal d’action social (CCAS) d’Amboise, jolie ville des bords de Loire, a été récompensé la semaine dernière par la Caisse nationale d’assurance-vieillesse (Cnav) pour son animation intergénérationnelle théâtralisée. Explications.


Semaine bleue 2014 : le CCAS d’Amboise récompensé par la Cnav
Comment prévenir les chutes des seniors de manière originale et efficace ? Le CCAS d’Amboise (Indre-et-Loire) a peut-être trouvé une solution. En effet, les responsables de ce centre communal ont imaginé et mis en place une animation intergénérationnelle théâtralisée qui permet d’avertir les personnes âgées sur les risques de chutes à domicile façon « cluedo ».
 
Pour ce faire, une vingtaine d’enfants âgés de 10 à 13 ans et les équipes du CCAS doivent résoudre une énigme policière : Mme Grimaldi a chuté à son domicile et se trouve dans un état grave à l’hôpital. Mais cette chute est-elle un simple accident ou une tentative d’assassinat ? L’équipe intergénérationnelle va devoir se creuser les méninges pour résoudre cette enquête et confondre le coupable. Ce jeu est gratuit et ouvert à tous sur inscription.
 
Dans le cadre de la Semaine Bleue, Martine Dechamp, Présidente de la Commission d’action sanitaire et sociale de la Cnav, a donc remis la semaine dernière le prix Cnav de la Semaine Bleue au CCAS d’Amboise pour cette action. Rappelons que ce prix de 3.500 euros a pour objectif de valoriser les contributions et le rôle prépondérant des retraités dans les actions de solidarité intergénérationnelle.
 
A l’occasion de cette cérémonie, cinq autres prix ont été décernés :

- Le prix « Intergénérations » d‘une valeur de 4.000 euros décerné par le Ministère des Solidarités et de lacohésion sociale

- Le Grand Prix d’une valeur de 3.800 euros et le deuxième prix d’une valeur de 3.100 euros décernés par la Fondation de France

- Le prix « Agirc-Arrco » d’une valeur de 3.500 euros

- Le prix « CCMSA » d’une valeur de 2.500 euros


Publié le Lundi 13 Octobre 2014 dans la rubrique Santé | Lu 772 fois