Sommaire
Senior Actu

Séduire et vieillir ou rester jeune ? Le vieillissement sexuel expliqué grâce aux outardes !

Un choix cornélien… En effet, une récente étude réalisée par des chercheurs du Muséum national d'Histoire naturelle, du CNRS et de Reneco Wildlife Consultants* montre que les jeunes Don Juan, les dragueurs impénitents, les charmeurs, les Casanova risquent de payer leur penchant pour la séduction par un vieillissement sexuel anticipé !


En effet, l'étude du comportement d'outardes houbara mâles (une espèce d'oiseau vivant en Afrique du Nord au Moyen-Orient et en Asie Centrale) aide à comprendre les mécanismes de la sénescence, ou comment un fort investissement dans la reproduction chez les jeunes oiseaux accélère leur vieillissement cellulaire et influe notamment sur leur fertilité.

Séduire ou se maintenir jeune et en forme… Il faudrait donc choisir ! Six mois par an, les mâles d'outardes houbara passent une partie de leur journée à parader pour attirer les femelles (tiens, cela rappelle les comportements de certains humains !). Parmi les jeunes reproducteurs, les individus effectuant les parades les plus exubérantes produisent des éjaculats de meilleure qualité.

Cependant, au fil du temps qui passe, ces mâles qui paradent le plus perdent cet avantage et montrent des signes de sénescence accélérée, avec des éjaculats contenant moins de spermatozoïdes et plus de spermatozoïdes anormaux. Malgré tout, ces mâles vieillissant « portent beau », réussissant à maintenir des niveaux de parades nuptiales équivalents à ceux de jeunes individus : une manière de tromper les femelles sur la « marchandise » ?

Ces travaux aident à comprendre le mécanisme de la sénescence ou comment un fort investissement dans la reproduction pendant la jeunesse accélère le vieillissement cellulaire et influe notamment sur la fertilité...

*Etude publiée récemment en ligne dans Ecology Letters.


Publié le Vendredi 12 Août 2011 dans la rubrique Bien-être | Lu 2398 fois