Sommaire
Senior Actu

Santé : l’Allemagne cherche à favoriser la prévention santé chez les femmes de plus de 55 ans

A l'occasion de la Journée internationale de la femme, qui s’est tenue le 8 mars dernier, la ministre fédérale allemande en charge de la Santé, Ulla Schmidt, a présenté les résultats d'un projet de recherche baptisé « La prévention en matière de santé chez les femmes dans la seconde moitié de leur vie » réalisé par l’Université de Heidelberg… Concrètement, ce travail vise à mettre en place des stratégies favorisant le maintien en pleine forme des femmes de plus de 55 ans.


Le gouvernement allemand, et plus précisément, la ministre de la Santé, Ulla Schmidt (59 ans) a donc présenté la semaine dernière les résultats de cette enquête confiée il y a trois ans à l’Université de Heidelberg par le ministère fédéral de la Santé.

« Pour la première fois, une grande étude scientifique sur la santé des femmes seniors, contenant des conseils concrets, est à notre disposition. Et les possibilités en matière de prévention pour les femmes de 55 ans et plus sont impressionnantes » a remarqué la ministre. « Toutefois, elles ne sont pas suffisamment mises en pratique. Leur exploitation doit donc être renforcée » a-t-elle ajouté.

« Trois raisons peuvent expliquer le manque d’application de ces mesures de protection de la santé chez les femmes de 55 ans et plus » a souligné de son côté le docteur Andreas Kruse de l’Université d’Heidelberg. .../...
Santé : l’Allemagne cherche à favoriser la prévention santé chez les femmes de plus de 55 ans

Et de préciser : « en premier lieu, de nombreuses femmes n’ont pas conscience des différentes possibilités qui leurs sont offertes en matière de prévention. La faiblesse du niveau de vie, plus souvent rencontrée chez les femmes que chez les hommes d'un certain âge, pourrait également contribuer à négliger ce potentiel de prévention. Enfin, dans le cadre des consultations médicales, les femmes seniors n’accordent pas assez d’importance à ces mesures de protection ».

Dans ce contexte, estime Brunhilde Raiser, présidente du Conseil allemand du statut de la femme « le renforcement de la prévention santé (chez les femmes de 55 ans et plus) est nécessaire et logique ». Tout en saluant l’intérêt de cette étude, Mme Raiser souligne que certains aspects de prévention propres aux femmes, notamment en matière d’hygiène, doivent être « encore plus fortement pris en considération. Le but principal étant de sensibiliser tout particulièrement les femmes socialement en difficulté ». Et de conclure : « la prévention précoce en matière de santé ainsi qu’un style de vie sain augmentent d'autant les chances de vieillir en pleine forme ».


Publié le Lundi 17 Mars 2008 dans la rubrique Santé | Lu 5716 fois