Sommaire
Senior Actu

Sans Sucres Ajoutés de Cookie Allez : d’un pessimisme rieur


Bayerville est une petite ville de province, normande plus précisément. Le premier adjoint au maire s’appelle Harold Osmond et préfère qu’on dise de lui qu’il est le maire adjoint.
Sans Sucres Ajoutés de Cookie Allez : d’un pessimisme rieur

Dans l’organigramme de la municipalité figure, à coté d’une dizaine d’adjoints, un chef de service technique chargé de la voirie, des bâtiments et des espaces verts. Il se nomme Pierre Porcher, c’est l’inventeur du « Bayernet », un procédé pour retirer des trottoirs les chewing-gums séchés. Cédric, jeune stagiaire en communication arrive parmi les édiles quand un fait divers survient et dérègle tout ce petit monde bien établi.

L’histoire est bien menée. Une tension insidieuse monte au fil des pages et donne à ce livre, l’auteur le reconnaît page 179, « un petit air policier ».

Mais c’est le ton du récit qui fait le charme de ce roman. Il est moqueur sur notre époque. L’auteur déploie son talent pour titiller la vie politique d’une petite cité provinciale à la façon des scènes de vie balzaciennes, à la limite de la raillerie. Il révèle quelques uns de nos tics ridicules : « je ne suis pas de ceux qui désignent la France en disant « dans ce pays »… Vous avez sûrement remarqué comme cela est à la mode aujourd’hui chez nos dirigeants ? Moi je dis que c’est une façon inconsciente mais significative de mettre sa propre patrie à distance, de s’en désolidariser, de la traiter comme une maladie honteuse ».

Le lecteur s’amusera, entre autres, à lire les pages relatives à la repentance. Toutefois, l’auteur est bien loin d’inoculer dans son propos un venin poujadiste et se garde d’apporter un jugement moral. Il pointe les maux et les travers sur le mode ironique. Mais, enfin, c’est dit. Et bien dit.

Cookie Allez a le pessimisme rieur.

Sans Sucres Ajoutés
Cookie Allez
Editions Buchet/Chastel
183 pages
13 euros


Publié le Lundi 26 Mars 2007 dans la rubrique Culture | Lu 1105 fois