Sommaire
Senior Actu

Sam, le robot qui entre dans la vie des personnes âgées

Ce n’est pas un scoop : les robots s’invitent de plus en plus au sein de l’univers des personnes âgées. Dans le domaine du « care », des maisons de retraite et du maintien à domicile. Dernier exemple en date, l’humanoïde américain Sam, qui vise à protéger et réduire l’isolement des ainés. C’est déjà demain.


Depuis des années, les robots ont envahi les usines pour remplacer certaines tâches trop fastidieuses, voire parfois dangereuses pour les hommes… Plus récemment, les Japonais ont développé toute une gamme de robots humanoïdes qui ont pour vocation d’aider le personnel des maisons de retraites et les personnes âgées qui vivent seules à domicile…
 
Si, au départ, certains spécialistes doutaient quelque peu des bienfaits de l’arrivée de ces robots dans l’univers du « care », il semblerait que cette tendance se développe et se confirme… Et soit même de mieux en mieux acceptée. L'Organisation internationale pour la standardisation, qui élabore des normes internationales, a même adopté les critères de sécurité pour les robots d'aide à la personne proposés par le Japon, leader mondial dans ce domaine.
 
Si le Japon reste le grand spécialiste de ce marché en plein développement, les Français, mais également les Américains s’intéressent également à la mise au point de ces produits d’avenir (de plus en plus de personnes âgées, pas assez de maisons de retraite et un besoin croissant de personnel qualifié). Dans ce domaine, la start-up Luvozo, installée non pas dans la Silicon Valley mais à Washington, vient de présenter son robot de télé-présence, Sam, qui vise à rompre l’isolement des personnes âgées et à éviter leurs chutes.
 
Comme la plupart des autres robots pour personnes âgées, ce nouveau modèle vise à compléter le travail du personnel en maison de retraite et à favoriser le maintien des ainés à domicile en toute sécurité (notamment dans la prévention des chutes). Pour réduire les risques de chutes, l’humanoïde détecte les éventuels obstacles grâce à ses capteurs et à un programme spécialement développé à cet effet. Il peut ainsi prévenir les proches ou le personnel de la maison de retraite qui viendra retirer le danger potentiel ; un jour ou l’autre, on peut imaginer que le robot éliminera de lui-même les obstacles.
 
D’autre part, Sam fait également office (comme ses nombreux congénères) d’« animateur » pour divertir, informer et prendre soin des personnes âgées. Pour réduire l’isolement par exemple, son écran peut afficher le visage d’un proche qui pourra entrer en contact avec les ainés vivant seuls à domicile ou en maison de retraite. A noter que ce nouveau système est en version test dans le réseau d’EHPAD américain Prestige Care. Affaire à suivre. 


Publié le Lundi 8 Août 2016 dans la rubrique Aides à domicile | Lu 2690 fois