Sommaire
Senior Actu

Salons des thermalies 2017 : programmes post-cancer

Le Salon des Thermalies, qui se déroulera du 19 au 22 janvier 2017 au Carrousel du Louvre à Paris et du 3 au 5 février à la Cité Internationale à Lyon, est une vitrine du bien-être, qui captent l’air du temps et révèlent chaque année les dernières tendances en matière de bien-être par l’eau. Depuis 35 ans, c’est une véritable référence en matière de thalassothérapie, thermalisme, spa. L’eau au cœur des programmes post-cancer.


Salons des thermalies 2017 : programmes post-cancer
De plus en plus de stations thermales en France proposent des soins spécifiques visant à accompagner les malades du cancer dans leur convalescence. Après la chirurgie, la radiothérapie ou la chimiothérapie, certains patients portent des cicatrices post-opératoires et souffrent de sécheresse de la peau et des muqueuses, de démangeaisons, de douleurs articulaires…
 
De plus, cette période d’après-cancer s’avère une phase psychologiquement difficile pour le patient. Outre les douleurs physiques, la personne sort de son traitement très affaiblie. Souvent, elle prend du poids et l’image et l’estime de soi en sont affectées.
 
Dans ce contexte bien particulier, les cures thermales constituent une nouvelle approche thérapeutique, un bon complément pour prendre en charge les conséquences physiques et psychologiques des traitements oncologiques. Pour aider les malades à récupérer, à se réapproprier leur corps et à améliorer leur bien-être physique, moral et social.
 
Rappelons que les cancers concernés par les cures thermales post-cancer sont principalement : le cancer du sein, le cancer ORL, digestif, gynécologique ainsi que le cancer de la peau. Zoom sur les nouveaux programmes thérapeutiques proposées par les stations thermales. 

Valvital : accompagnement post-cancer du sein  
En 2017, le groupe Valvital met en place un nouveau programme post-cancer du sein. Il s’agit d’une véritable prise en charge globale conçue pour aider le patient à retrouver un équilibre physique et mental, réduire le stress posttraumatique, améliorer le sommeil et diminuer le lymphoedème des membres supérieurs.
 
La cure est composée de 4 soins thermaux d’hydrothérapie antalgiques et de réadaptation physique, de sophrologie, de diététique, de soutien psychologique et des soins bien-être pour améliorer l’image de soi. Elaboré à l’aide du Dr Gisèle Briançon, médecin référant de Valvital, ce nouveau programme sera proposé dans quatre établissements thermaux du groupe : Aix-les-Bains, Bourbonne-les-Bains, Lons-le-Saunier et Morsbronles-Bains.
 
Cet accompagnement complémentaire est mis en place dans le cadre d’une cure conventionnée en Rhumatologie, Voies Respiratoires et Phlébologie, en simple ou en double orientation.  
 
Molitg-les-Bains : « Passeport rose » 
La France compte plus de 400.000 femmes ayant survécu à un cancer du sein. Chaque année, 30.000 nouvelles femmes viennent grossir les rangs. Fatiguées, fréquemment isolées, parfois dépressives, leur réinsertion dans la vie quotidienne s’avère souvent ardue. Le leader du thermalisme, la Chaîne Thermale du Soleil propose une nouvelle cure d’accompagnement et de réhabilitation post-thérapeutique pour les femmes en rémission complète du cancer du sein.
 
Pour 2017, le centre thermal de Molitg-les-Bains propose une nouvelle cure spécifique baptisée Passeport Rose Post-Cancer du Sein Bella. Ce module est rattaché à une cure thermal de 18 jours et prévoit, en complément des soins thermaux, des séances de relaxation, de sophrologie, de musicothérapie, ainsi qu’une large palette d’activités sportives complétées par des ateliers psychologiques « estime de soi ».     

La Bourboule : une parenthèse réparatrice 
Spécialistes du traitement des affections dermatologiques et des séquelles de brûlures grâce aux vertus réparatrices de leur eau thermale bicarbonatée sodique riche en oligo-éléments, les Grands Thermes de La Bourboule proposent une cure thermale spécifique au traitement des séquelles cutanées de traitement du cancer (chirurgie, radiothérapie, chimiothérapie).
 
Dans le cadre de cette cure post-cancer dermatologique, qui vise à estomper les signes des traitements du cancer, les curistes bénéficient de l’accompagnement d’une équipe pluridisciplinaire. Au programme : des soins à l’eau thermale pour favoriser la pénétration des actifs réparateurs de l’eau, des soins à l’eau thermale pour un « nettoyage cutané » et des massages effectués par un kinésithérapeute pour mobiliser les tissus cutanés et retrouver toute l’élasticité de la peau.
 
Au total, 72 soins thermaux complétés par une large gamme d’activités complémentaires (sophrologie, atelier maquillage…) pour aider les curistes à retrouver vitalité, hygiène de vie et estime de soi. En 2017, les thermes complètent cette cure par un Programme d’Education Thérapeutique après cancer du sein qui a pour objectif d’améliorer durablement la qualité de vie des femmes par un accompagnement éducatif de 3 semaines en complément des soins thermaux.          

Néris-les-Bains : vivre mieux après un cancer  
Les Thermes de Néris-les-Bains viennent de créer un programme d’éducation thérapeutique pour les femmes en rémission d’un cancer du sein. Il s’agit du seul protocole post-cancer proposé dans une station spécialiste du traitement du stress et des affections psychosomatiques. Complémentaire aux soins thermaux de la cure, ce nouveau programme a pour but, l’amélioration durable de la qualité de vie des femmes en rémission de leur cancer du sein.
 
Il s’articule autour d’une équipe pluridisciplinaire composée de deux infirmières, d’une animatrice sportive, d’une diététicienne et d’une psychologue spécifiquement formée à l’ETP (Education Thérapeutique du Patient). Le calendrier d’activités personnalisées remis aux participantes en début de séjour comprend des rencontres avec des professionnels de santé, des ateliers individuels ou collectifs sur l’alimentation, le bien-être, ainsi que des séances d’activité physique adaptée à chaque personne.    

Argelès Gazost : formule Thermoedeme post-cancer 
Fort de son expertise dans la prise en charge des pathologies lymphatiques, en 2017, la station thermale d’Argelès Gazost enrichi sa cure Lymphoedème par le nouveau programme Thermoedème spécifique pour toutes les personnes ayant subi un parcours médical douloureux et invasif.
 
L’objectif de cette cure est de rendre le patient autonome vis-à-vis de son affection à travers des ateliers d’éducation thérapeutique, tout en prodiguant des soins spécifiques afin de réduire le gonflement de la jambe ou du bras concerné. Ces activités sont réparties sur les 3 semaines de cure et viennent en complément des soins thermaux.
 
Au menu : 3 ateliers thérapeutiques sur auto-bandage, auto-drainage, hygiène de vie, gymnastique adaptée au lymphoedème, 3 séances de bandages avec une infirmière, 3 séances de ThalaxBras ou d’Argelymphe corps, 3 séances d’aquagym spécifique au lymphoedème avec une maitre-nageuse spécialement formée, un atelier de relaxation dans l’eau.
 
Ce programme est complété par des entretiens personnalisés et un suivi « post cure » avec une infirmière spécialisée. Selon le niveau de connaissance du patient, d’autres alternatives peuvent être proposées dans ce programme (éducation physique avec un coach sportif, atelier d’hygiène alimentaire ou séances d yoga).  
 
Les cures post cancer sont proposées également par : les établissements de la Chaîne Thermale du Soleil, les Thermes de la Roche Posay, les Thermes de Luz Saint Sauveur, Les Thermes de Brides-les-Bains, Les Thermes de Vichy et Vichy Célestin, les Thermes Neyrac-les-Bains, les Thermes de Vals-les-Bains, les Thermes Saint-Gervais-les-Bains, les Thermes de Luchon et La Léchère.      

L’eau de mer au service des traitements post-cancer 
Les bons résultats des stations thermales dans les traitements post-cancer ont poussé les instituts thalasso à mettre au point des protocoles inspirés du thermalisme, renforcés par l’effet du climat marin. Les centres de thalasso de Carnac et Serge Blanco proposent depuis 2015, de cures spécifiques post-cancer.
  
A Carnac, une cure de 6 ou 11 jours pour les femmes en rémission complète permet de reprendre confiance en soi après un cancer du sein, aussi bien psychologiquement que physiquement. Ce programme a pour objectif l’amélioration de la qualité de vie et la prévention des risques de rechute après une opération et des séances de chimiothérapie.
 
La cure post-cancer du sein de Carnac s’appuie sur un protocole issu du thermalisme renforcé en milieu thalasso par l’effet du climat héliomarin. Le programme de 6 jours prévoit : un bilan kiné, 2 bilans diététiques, un bilan kiné sport, 5 rééducations en piscine, 3 séances d’algothérapie, 3 bains hydromassants, 3 douches sous-marines, 3 rééducations adaptées à la pathologie avec kiné, 3 massages kiné, 3 soins esthétiques, 5 ateliers spécifiques et 5 coaching sportifs. Ce protocole permet une prise en charge globale et personnalisée pour chaque femme, encadrée par l’équipe d’experts : diététicien, kinésithérapeutes, préparateurs physique…  
 
Sul la côte basque à Hendaye, la thalasso Serge Blanco a conçu un programme cure Amplitude-kiné, orientation, pour un deuxième souffle post-cancer. Une cure pour atténuer les séquelles physiques et psychiques, pour renouer avec son corps et retrouver l’envie de prendre soin de soi. Ce programme est destiné aux personnes en rémission totale ayant subi un parcours médical douloureux et invasif. Il associe les bienfaits marins à une prise en charge personnalisée par une équipe qualifiée.
 
La cure propose 18 soins personnalisés : 3 modelages relaxants aux huiles essentielles, 3 enveloppements d’algues ou applications de boues marines, 3 bains bouillonnants aux huiles essentielles, 3 bains bouillonnants aux oligo-marins, 3 hydrojets, 3 douches sous affusion, un bilan personnalisé avec un kiné, une séance de réflexologie plantaire, un modelage sensoriel, 3 séances de rééducation à sec ou en piscine, une séance de Shou-zu, une séance de Qi gong ou de Taïchi et un bilan de fin de cure.     


Publié le Lundi 14 Novembre 2016 dans la rubrique Bien-être | Lu 2174 fois