Sommaire
Senior Actu

S’inspirer de nos voisins européens pour améliorer l'emploi senior

Éric Besson, secrétaire d’Etat auprès du Premier ministre, chargé de la Prospective et de l’Evaluation des politiques publiques, a ouvert, le 30 novembre 2007, le colloque du Conseil d'orientation des retraites (Cor) consacré à l'activité des seniors, au cours duquel il a rappelé la nécessité pour la France de s’inspirer des exemples européens pour parvenir à un taux d'emploi de 50 % à l'horizon 2010…


Avec un taux d'emploi de 37,8 % pour les 55-64 ans en 2005, la France se situe très en dessous de la moyenne européenne qui s'établit à 42,5 % et très loin de l'objectif communautaire fixé à 50 % d'ici à 2010. Les mesures prises par la réforme des retraites de 2003 et le Plan national d'action concerté pour l'emploi des seniors de 2006, visaient pourtant à corriger ce décrochage, mais sans trop de succès jusqu’à maintenant. De fait, le CDD senior lancé à la fin de l'été 2006 n'a pas généré plus d’une vingtaine de contrats en treize mois et demie !

Le Gouvernement a donc complété ce premier train de mesures par la suppression de tous les verrous fiscaux, sociaux et réglementaires qui pénalisent ceux qui veulent continuer à travailler. Ainsi, le projet de loi de financement de la sécurité sociale de 2008 contraint les entreprises à mettre en place une gestion intelligente et prévisionnelle de leurs ressources humaines en décourageant fiscalement le recours aux préretraites et en pénalisant les mises à la retraite d'office. .../...

Le secrétaire d'État a également suggéré de s’intéresser à quelques pistes de réflexion inspirées d'expériences étrangères pour orienter les travaux du conseil d'orientation des retraites :
- éliminer les discriminations en supprimant dans les offres d'emploi la mention d'âge (mesure prise aux Pays-Bas) ;
- favoriser le cumul emploi-retraite en incitant les personnes à travailler au-delà de l'âge officiel de la retraite comme cela a été fait en Suède ;
- augmenter le montant de la retraite pour les départs différés (Finlande et Suède) ou encore réduire le taux de prélèvement pour les travailleurs seniors (Pays-Bas) ;
- inciter financièrement les entreprises à embaucher des seniors de plus de 55 ans en réduisant les charges d'assurance maladie (Pays-Bas) ou en diminuant les charges sociales de 50 % pour les salariés de plus de 60 ans (Espagne) ;
- lancer des campagnes de communication pour informer les employeurs des bénéfices pour l'entreprise d'employer un senior (Suède, Pays-Bas et Royaume-Uni) ;
- et enfin, renforcer les programmes de formation tout au long de la vie (Suède et Finlande)


Publié le Mercredi 5 Décembre 2007 dans la rubrique Emploi | Lu 6049 fois