Sommaire
Senior Actu

Russie – Pas de cotisations retraite pour huit millions de travailleurs russes non déclarés


20% de la population russe serait entièrement payée « au noir » et ne cotiserait donc pas pour sa retraite. En octobre dernier, le « Pension Fund » de Russie a imprimé 42 millions de brochures indiquant aux citoyens l’état de leur compte retraite. C’est ainsi que l’on aurait découvert que ce compte serait vide pour huit millions de personnes ; celles en fait, qui ne perçoivent pas de revenus déclarés, rapportait « La Pravda » le 27/10/2003 (« Every fifth Russian works for free »).

Les statistiques officielles estiment qu’un Russe sur cinq travaillerait « gratuitement », mais au vu du nombre de comptes épargne vides recensés par le « Pension Fund », ce chiffre pourrait être plus important, d’autant plus que l’organisme ne peut compter sur une information complète, beaucoup d’employeurs ne déclarant pas leurs employés comme travailleurs.

Cette situation est inquiétante pour ces futurs retraités qui risquent de ne percevoir aucune ou de très faibles pensions. S’ils étaient payés légalement, ils pourraient bénéficier à terme d’une retraite mensuelle équivalente à 40% de leur salaire. Mais les travailleurs non déclarés en général n’osent pas attaquer leurs employeurs pour réclamer la prise en compte de leur travail pour leurs cotisations retraite, car ils peuvent à la fois perdre leurs pensions éventuelles mais aussi leurs salaires actuels, même si ces derniers sont « au noir ».


Publié le Mercredi 19 Novembre 2003 dans la rubrique Retraite | Lu 418 fois