Sommaire
Senior Actu

Russie - Doutes autour de la réforme des retraites


La tournure que prend la réforme des retraites inquiète de plus en plus la population russe : le gouvernement propose en effet une liste de 55 fonds de pension à qui pourrait être attribuée la gestion des comptes de retraites individuels. Mais la crédibilité de cette réforme est entamée, la plupart de ces firmes n’ayant semble-t-il aucune expérience dans la gestion des fonds publics.

Dès l’année prochaine, les russes auront la possibilité de choisir un gestionnaire privé pour gérer leur épargne retraite à la place de l’Etat. Dans la proposition originale du ministre de l’Economie Mikhail Dmitriev, les firmes candidates devaient avoir une expérience d’au moins deux ans dans la gestion de fonds publics et posséder une licence leur autorisant les opérations sur les marchés depuis au moins cinq ans. Ces deux conditions ont finalement été effacées après l’adoption de la réforme.

Dans les dispositions finales, les candidats n’ont donc plus besoin de prouver une quelconque expérience dans la gestion des fonds publics mais doivent avoir déjà géré un certain volume d’actifs. Certaines firmes en ont alors profité pour gonfler leur bilan, et sur les 55 institutions financières approuvées par le gouvernement, 26 ont reçu leur licence cette année seulement, dont 9 juste avant la date limite du 1er août 2003.


Publié le Vendredi 26 Septembre 2003 dans la rubrique Retraite | Lu 442 fois