Sommaire
Senior Actu

Royaume-Uni – Une étude fait le point sur les relations grands-parents & petits-enfants


60% des grands-parents anglais voient leurs petits-enfants au moins une fois par semaine, et 64% d’entre eux vivent à moins d’une demi-heure de chez eux, affirme une étude publiée le 23 mars par la London School of Hygiene and Tropical medecine’s centre for population studies. Ils sont 18% à les voir au moins trois fois par semaine.

Basée sur l’observation de 870 grands-parents et 45 interviews, l’étude dresse le portrait de ces aïeux « modernes » qui sont plutôt jeunes -un tiers des sondés avaient moins de 60 ans, et ont tendance, malgré leur travail, à prendre du temps pour eux-mêmes. Ils ressentent parfois une certaine pression lorsqu’ils doivent intervenir dans une famille en crise et apporter un soutien moral, affectif ou financier. L’étude rapporte notamment le cas d’un grand-père qui a préféré « devenir le père » plutôt que de voir sa petite-fille adoptée.

« Les grands-parents les plus jeunes travaillent et disposent de peu de temps libre à consacrer à leur famille, » affirme Lynda Clarke, qui a dirigé les recherches. « Avec le changement du modèle familial, une personne sur quatre a connu un divorce parmi ses enfants et une sur cinq a des petits-enfants provenant du nouveau compagnon de leur propre enfant. Malgré la dépréciation des liens familiaux en tant que liens sociaux, les grands-parents restent la référence en cas de problème ». On notera enfin que les petits-enfants issus d’un fils sont moins fréquentés que ceux issus d’une fille.


Publié le Vendredi 26 Mars 2004 dans la rubrique Social | Lu 454 fois