Sommaire
Senior Actu

Royaume-Uni : Une étude fait la lumière sur la contribution des seniors à l'économie


Un rapport intitulé "The Economic Contributions of Older People", réalisé par Pamela Meadows et Volterra Consulting et publié en février 2004 met l'accent sur la nécessité économique de valoriser le travail des plus de 50 ans à l'horizon 2021.

Age Concern, une organisation indépendante de promotion des intérêts des seniors qui a commissionné l'enquête, tient à tordre le cou à un certains nombres de clichés sur le travail des plus de 50 ans. Selon le rapport, les seniors ne sont pas moins productifs que les 25-49 ans. La formation des seniors n'est pas inutile mais bien au contraire nécessaire. Les plus de 50 ans se caractérisent par ailleurs par un moindre taux d'absentéisme et des relations avec la clientèle plus aisées.

Le rapport dresse la liste effective des contributions des plus de 50 ans à l'économie, qu'elles soient salariées ou non. Les seniors participent de manière informelle à l'économie à hauteur de 30 milliards d'euros (2,9% du PIB) en tant qu'aides médicales ou sociales de gardes d'enfants et de bénévoles. Les 6,7 millions de salariés britanniques de plus de 50 ans contribuent eux au quart du PIB, avec 300 milliards d'euros.

Pour le rapport, la démographie actuelle du Royaume-Uni nécessite d'augmenter le taux des seniors salariés. 37% des plus de 50 ans travaillent aujourd'hui. Si ce taux se maintient d'ici à 2021, le taux d'emploi britannique régressera de 47,7% à 46,3%. Le rapport recommande ainsi une augmentation du nombre de seniors au travail de 1 million en 20 ans, afin d'augmenter le PIB de façon conséquente et d'améliorer le taux d'emploi.

En conclusion, l'étude souligne l'intérêt pour l'économie britannique de faciliter le travail des seniors à l'horizon 2021, notamment en supprimant la notion d'âge légal de départ à la retraite et en facilitant l'accès des plus de 50 ans à la formation et à l'éducation. Le rapport encourage également le gouvernement à lutter contre toute forme de discrimination dont souffre le travail des seniors.

Les plus de 50 ans, qui sont actuellement 20 millions au Royaume-Uni, seront 25 millions en 2021.


Publié le Mardi 6 Avril 2004 dans la rubrique Divers | Lu 923 fois