Sommaire
Senior Actu

Royaume-Uni – Les isoflavones montrent un effet protecteur sur la colonne vertébrale des femmes


Une étude réalisée par une équipe de chercheurs britanniques suggère que les isoflavones* extraits du trèfle rouge possèdent un effet bénéfique sur la colonne vertébrale des femmes. Cette action pourrait donc diminuer les risques d’ostéoporose.

L’objectif de l’étude, publiée en février dans « American Journal of Clinical Nutrition » était d’établir l’effet des isoflavones dérivés du trèfle rouge sur la densité osseuse. Des recherches avaient déjà été menées sur leur impact possible sur les symptômes de la ménopause, bouffées de chaleur par exemple. En revanche peu d’études existaient concernant leur action sur les os. Les thérapies à base d’isoflavones sont d’ailleurs proposées aux femmes ménopausées comme une alternative aux thérapies de remplacement hormonal (TRH) qui ont déjà prouvé leurs effets positifs sur les os, mais qui entraîne par ailleurs trop d’effets secondaires.

L’équipe britannique a donc observé 205 femmes âgées de 49 à 65 ans. Les unes recevaient un traitement aux isoflavones, les autres étaient sous placebo. Ils ont ensuite mesuré plusieurs facteurs dont leur densité minérale osseuse. Selon les résultats, la perte osseuse dans la colonne vertébrale aurait été moindre chez les femmes traitées aux isoflavones par rapport à celles sous placebo.

L’année dernière, des scientifiques chinois rapportaient avoir observé que les isoflavones de soja pouvaient avoir des effets protecteurs sur les hanches des femmes ménopausées.

* Les isoflavones sont des phyto-oestrogènes que l’on trouve principalement dans le soja, mais aussi à un moindre niveau dans d’autres légumineuses (haricots, fèves, trèfle rouge etc.).


Publié le Mercredi 11 Février 2004 dans la rubrique Santé | Lu 431 fois