Sommaire
Senior Actu

Royaume-Uni - Les conséquences humaines et financières de la malnutrition chez les seniors


Les seniors britanniques seraient davantage touchés par la malnutrition que le reste de la population. Presque deux millions seraient affectés par ce mal faute d'un diagnostic rapide. Selon une étude du GERM (Groupe d'études et de recherche sur la malnutrition), les premiers concernés seraient les seniors âgés, ceux souffrant de maladies chroniques et ceux qui quittent l'hôpital après une hospitalisation. Selon l'étude, 60% des ces seniors hospitalisés ne recevraient pas une alimentation convenable. Mais d'autres seniors seraient également touchés par le phénomène : 50% des résidents de maisons de retraite, 30% des malades en consultation externe et 14% des personnes âgées indépendantes semblent mal se nourrir et risquent de souffrir de malnutrition.

Les conséquences sont humaines mais aussi financières. Si la malnutrition était diagnostiquée plus tôt, une économie de 226 millions de livres (soit 327 millions d'Euros) pourrait être réalisée chaque année. En effet, si les médecins détectaient ce mal suffisamment tôt, ils pourraient le traiter plus rapidement et donc alléger la facture médicale. Car une personne mal nourrie guérit moins vite et nécessite donc un temps d'hospitalisation plus long.






Publié le Jeudi 27 Novembre 2003 dans la rubrique Nutrition | Lu 1523 fois