Sommaire
Senior Actu

Royaume-Uni - Le parquet pourrait réduire la gravité des chutes des seniors


Changer le revêtement des sols pourrait avoir un impact sur le nombre de fractures de la hanche chez les personnes âgées, révèle une étude publiée le 27 avril.

Après deux années de recherches qui ont porté sur 34 maisons individuelles aux environs d’Oxford et l’analyse de 6 641 chutes et 222 fractures, le parquet recouvert de moquette apparaît comme le revêtement idéal et pourrait éviter jusqu’à 80% des accidents.

Le simple fait de changer le béton par du parquet réduirait déjà le nombre de fractures de 26,8%, ce qui est conséquent face au nombre croissant de fractures de la hanche (1,7 millions en 1990, 6,3 millions prévues en 2050).

« Après les enfants de moins de cinq ans, les personnes âgées sont les plus sujettes aux chutes et cela peut avoir de fâcheuses conséquences pour elles, indique Roger Vincent, porte-parole de la Société royale de prévention des accidents (rospa), ce n’est donc pas un problème à prendre à la légère.»

Soutenue par le centre médical de recherches sur le vieillissement, cette étude a été dirigée par le professeur Hamish Simpson, spécialiste en orthopédie et en traumatismes à l’université d’Edinbourg.


Publié le Jeudi 6 Mai 2004 dans la rubrique Habitat | Lu 1989 fois