Sommaire
Senior Actu

Royaume-Uni – Le nombre de seniors solitaires augmente et atteindra les 2,2 millions en 2021


Des millions de seniors britanniques qui, dans leur jeunesse ont choisi une vie libre de toute contrainte familiale, se retrouvent aujourd’hui confrontés à la solitude.

Les plus de 65 ans représentent 9,57 millions de personnes au Royaume-Uni et 17% d’entre eux, soit 1,62 millions déclarent ne pas avoir de contacts réguliers -soit moins d’une fois par semaine- avec leurs amis, famille ou voisinage.

Le service des actuaires prévoit qu’en 2021, le nombre de sexagénaires atteindra les 12,73 millions, ce qui représente une hausse de plus de 30% par rapport au nombre actuel.

Et à en croire les recherches menées par le groupe Demos et le WRVS (Women’s Royal Voluntary Service), le nombre des seniors solitaires n’est pas prêt de diminuer. Il a d’ailleurs augmenté de 26% entre 1991 et 2001.

Plusieurs facteurs permettent d’expliquer la proportion croissante de seniors contraints de subir une existence isolée.

Le nombre de divorces, qui a fortement augmenté depuis les années 50, pour d’ailleurs atteindre le taux record de 180 000 en 1993, avant de stagner aux alentours de 157 000 en 2001, n’est pas étranger à la situation de certaines personnes âgées. Après une séparation, beaucoup ne préfèrent pas réitérer l’expérience de la vie en couple et lorsqu’ils vieillissent, n’ont plus personne à leurs côtés.

A cela s’ajoute la mode de la colocation et de la vie entre amis. La « génération friends » a en effet connu un vif succès auprès des boomers qui ne souhaitaient pas s’engager. Seul problème, lorsque les amis en question déménagent ou changent de mode de vie, bon nombre de personnes se retrouvent seules.

Helen MCCarthy et Gillian Thomas, les auteurs de l’étude, notent que « vivre seul peut symboliser la liberté et l’indépendance aux yeux des jeunes gens, mais s’avère être propice à la solitude et à l’isolation lorsque l’on vieillit. »

Selon Yvonne Robert, journaliste à l’Observer, les seniors sont toutefois de fervents utilisateurs d’internet ce qui leur permet de tisser des liens assez facilement. Ils ont également la possibilité de voyager plus que leurs aînés et par là même de multiplier les rencontres.

Mais des organismes tels que « Contact the elderly » reconnaissent que « la solitude des personnes âgées est un vrai problème qui touche de plus en plus de seniors. » Et malgré les avancées de la technologie, chaque année, 12 000 personnes âgées meurent seules chez elles, soit 32 par jour.

Dans le pire des cas, elles tombent dans la dépression et mettent fin à leurs jours pour ne plus subir le fardeau de la vieillesse.


Publié le Mercredi 11 Août 2004 dans la rubrique Société | Lu 1949 fois