Sommaire
Senior Actu

Royaume-Uni – La technologie au service des seniors au volant


L’innovation technologique et la prise en compte de la spécificité des personnes âgées au volant permettraient de réduire le nombre d’accidents engendrés par les conducteurs âgés, selon une étude britannique publiée le 17 mai dernier.

Après avoir mené des tests de conduite au sein de l’Université de Sunderland (USA), Helen Middleton, de l’Institut universitaire de recherches avancées sur la construction et l’innovation automobile (AMAP), a constaté que les conducteurs âgés avaient, en général, besoin d’un temps de réaction plus long et pouvaient ainsi causer des accidents et mettre en danger la vie des autres conducteurs.

« Il y a environ 12% de conducteurs âgés sur les routes européennes et on s’attend à ce que ce chiffre atteigne les 20% en 2010. Il est donc important que nous comprenions l’évolution des performances de conduite avec l’âge afin de redéfinir le design et la construction automobile », souligne-t-elle.

Les conducteurs seniors attendent plus longtemps avant de prendre une décision et ont des difficultés à juger de la vitesse ou des distances. Une voiture capable par exemple de prévenir l’automobiliste de la vitesse des autres usagers ou d’accélérer automatiquement en cas de danger faciliterait leur conduite et éviterait par là même bon nombre d’accidents.

C’est aujourd’hui même qu’elle doit rencontrer des fabricants et des designers automobiles, à l’occasion du Congrès annuel de la Société des Ingénieurs Automobiles, à Yokohama pour leur expliquer en quoi des véhicules mieux adaptés aux personnes âgées peuvent aider à créer un environnement plus sûr.

L’étude fait partie d’un projet de l’Union Européenne visant à évaluer les procédures d’évaluation des conducteurs âgés en Europe.

Delphine Dujardin © Senioractu.com 2004


Publié le Lundi 24 Mai 2004 dans la rubrique Transports | Lu 2965 fois