Sommaire
Senior Actu

Royaume-Uni – La principale association de seniors britanniques attaque le budget présenté


L‘ « Association of retired and persons over 50 » (ARP/O50) affirmait mercredi 17 mars dans un communiqué de presse que le budget 2004/2005 du Royaume-Uni, présenté le jour même, n’aidait en rien les personnes âgées.

Malgré la volonté de Gordon Brown, le chancelier de l’Echiquier (Chancellor of the Exchequer, équivalent du ministre de l’Economie et des Finances) de simplifier le système fiscal des retraites et de présenter un budget qui ménage l’ensemble de catégories de la population, l’ARP/O50 n’approuve pas ses choix budgétaires.

Selon John Ball, conseiller en politique sociale de l’association et ancien responsable des retraites au ministère du Travail, « le gel annoncé de la Basic State Pension (pension minimum garantie par l’état, ndlr) et l’augmentation du prix de l’immobilier vont pousser de plus en plus de retraités vers les Pension Credit ». Le lancement du « Pension Credit » en octobre 2003 avait pour but de réduire la pauvreté parmi les retraités, en augmentant la pension publique minimum par la rémunération du capital épargné et en offrant diverses aides, comme une allocation « chauffage » en hiver ou des tests de vision gratuits pour les 60 ans et plus.

Les retraités, qui subissent depuis deux ans l'augmentation en flèche de la taxe d'habitation, recevront à partir de 70 ans, 100 livres sterling (143 euros) chaque année afin de les aider à régler cet impôt. « Le gouvernement semblait avoir compris l’enjeu que représente le maintien du pouvoir d’achat des retraités lorsqu’il avait décidé d’attribuer ces 100 livres. Mais avec le recul, ce geste ressemble à une stratégie politique » poursuit John Ball dans le communiqué.

Pour en savoir plus, voir notre article :
Grande-Bretagne – Le gouvernement propose de simplifier le régime des retraites du 23/12/03


Publié le Vendredi 19 Mars 2004 dans la rubrique Retraite | Lu 614 fois