Sommaire
Senior Actu

Royaume-Uni – La discrimination sur la base de l’âge devient illégale

Les derniers résultats de l’Eurobaromètre publiés le 16 juin avaient montré que la discrimination par l’âge à l’embauche était la plus ressentie dans l’Union européenne. Le Royaume-Uni a décidé de s’attaquer de front à ce problème et vient de publier un projet de loi visant à rendre « hors-la-loi » toute forme de discrimination sur la base de l’âge d’ici 2006.


Patricia Hewitt
Ce texte aura beaucoup de conséquences pour les travailleurs et les entreprises. Les firmes n’auront plus la possibilité de définir des limites d’âge dans les offres d’emploi. On ne pourra plus lire « recherchons employés jeunes et dynamiques », de la même façon qu’on ne pouvait plus annoncer « Les noirs ne sont pas les bienvenus » explique Mme Hewitt, la secrétaire d’Etat au commerce et à l’industrie dans le gouvernement de Tony Blair. De même, on ne pourra plus empêcher les travailleurs de demander à suivre des cours de formation continue pour leur mise à niveau. Les entreprises devront se plier aux nouvelles règles si elles ne veulent pas avoir à payer les lourdes amendes que le gouvernement prévoit d’imposer.

Royaume-Uni – La discrimination sur la base de l’âge devient illégale
Les employés bénéficieront d’une plus grande liberté dans leur décision de partir en retraite : le projet de loi empêche les entreprises de forcer un salarié à quitter l’entreprise à 60 ou à 65 ans. Théoriquement les anglais pourront ainsi choisir de travailler jusqu’à 70 ans. Une décision qui deviendra cruciale dans les prochaines années, quand les employeurs seront tenus de garder leur personnel plus longtemps afin de faire face au déficit de main d’œuvre. Cette décision a été très favorablement accueillie par les associations spécialisées : « Nous devons arrêter de considérer les personnes âgées comme un poids et mettre l’accent sur la contribution qu’ils peuvent apporter à la société », insiste Michelle Mitchell, responsable de Age Concern.

Ces mesures indiquent un certain revirement de la politique du New Labour. En 1997, Tony Blair n’avait cessé de parler de l’Angleterre comme d’un « pays jeune », au travers le slogan « Cool Britannia ». «Ce concept de pays jeune jouait sur l’idée du culte de la jeunesse et est véritablement en porte-à-faux avec le fait que notre population est vieillissante. Nous avons bien fait de l’abandonner » a ainsi déclaré Mme Hewitt.

En fait, le gouvernement britannique n’a fait que transcrire dans le droit une directive européenne mettant « hors la loi » les discriminations à l’embauche sur les bases de l’âge, de la religion ou du sexe. La Commissaire européenne aux Affaires Sociales, Mme Anne Diamantopoulou, a d’ailleurs lancé le 16 juin dernier une grande campagne de communication autour de ce thème, à la fois pour informer le public mais aussi pour faire pression sur le gouvernement. Il est donc probable que la France adopte dans les prochaines années une législation similaire à celle que va mettre en place Tony Blair.


Publié le Mercredi 2 Juillet 2003 dans la rubrique Emploi | Lu 1112 fois