Sommaire
Senior Actu

Royaume-Uni – La discrimination à l’embauche des plus de 40 ans dans le secteur informatique


Preuve des difficultés des plus de 40 ans à évoluer dans le domaine des NTIC (Nouvelles Technologies de l’Information et de la Communication), le site anglais silicon.com a reçu de nombreux témoignages de victimes de cette discrimination.

Au-delà d’un certain âge, postuler à un poste dans les NTIC équivaut à perdre inutilement son temps et son énergie. La limite d’âge baisse inexorablement si l’on en croit les récits des salariés concernés. L’âge charnière se situe aux alentours de 40-45 ans, voire moins. Un lecteur s’est ainsi entendu dire par un employeur que « la politique de la maison était de ne pas recruter au-delà de 35 ans ».

Le cas de cet autre quadra demandeur d’emploi illustre une pratique qui se généralise dans le secteur. « Certaines agences de recrutement ne prennent même plus la peine de faire suivre votre CV à leurs clients si vous avez 40 ans ou plus ». « Après 6 mois de chômage, j’ai décidé un lundi de ne plus indiquer ma date de naissance sur mon CV. J’avais trouvé un travail le mercredi », poursuit-il. Un recruteur assure qu’effectivement « aucune grosse banque n’embauche aujourd’hui de cadre moyen de 45 ans, peut-être même de 40 ans ».

Les raisons avancées pour justifier cette discrimination à l’emploi des plus expérimentés ne manquent pas : manque de flexibilité, prétentions salariales élevées, mauvaise connaissance des technologies récentes. Les demandeurs d’emploi estiment quant à eux que leur vécu parfois supérieur à celui des recruteurs est ressenti comme une menace par ses derniers.

Grégory Glavier © Senioractu.com 2004


Publié le Vendredi 4 Juin 2004 dans la rubrique Emploi | Lu 1074 fois