Sommaire
Senior Actu

Royaume-Uni – L’immigration ne suffirait pas à compenser totalement le vieillissement


Une étude récemment présentée par le IFO Institute montrerait que l’immigration pourrait amoindrir les effets du vieillissement de la population du Royaume-Uni, mais pas les annihiler annonçait IPE (Investment and Pensions Europe) le 16 mars.

« Les conséquences à long terme des migrations internationales sur le système des retraites seront largement positives, a affirmé Martin Werding, directeur du département de politique sociale du IFO Institute for economic research. Les problèmes seront réduits, mais pas éliminés »

Ces déclarations sembleraient être une réponse aux propos tenus lors d’une réunion du Ernst and Young club, il y a quelques jours. Il y avait été affirmé que l’immigration résultant de l’élargissement de l’Europe aiderait à régler le problème des retraites.

Martin Werding considère que l’ampleur de cette réduction dépend pour beaucoup du système de redistribution entre les générations, qui pourrait être suffisamment important pour influencer la structure même de la migration.

« D’autres questions cruciales, comme par exemple la sécurité sociale, sont étroitement liées à ces thèmes du vieillissement et de l’immigration », conclut Werding.


Publié le Vendredi 19 Mars 2004 dans la rubrique Divers | Lu 423 fois