Sommaire
Senior Actu

Royaume-Uni – Cachés derrière une image de jeunes rockers, The Alarm renoue avec le succès


« The Alarm », un groupe de rock qui a connu son heure de gloire dans les années 1980, vient de sortir un nouvel album sous un faux nom : « The Poppyfields ». Et le lifting ne s’arrête pas là puisque les membres du groupe se sont fait remplacer sur la vidéo de leur nouveau single. Ce sont de jeunes rockers, les « Wayriders » (quasi-anonymes) qui tiennent leur place dans le clip. Ce changement de nom et de « visage » a pour but de démontrer que l’image joue un rôle énorme sur les ventes.

« Nous voulions n’être jugés que sur notre musique » a déclaré à la BBC le chanteur Mike Peters, 44 ans, avant d’ajouter « Cela fait 20 ans que le groupe existe, l’histoire peut parfois jouer contre vous ». Affublé d’une image de ringards, le groupe n’était plus pris au sérieux par les programmateurs de radios depuis leur tube « 68 guns » de 1983. « The Alarm » dit avoir oeuvré très discrètement, communicant avec ses fans par internet.

Pourtant cette fois, le disque intitulé « 45RPM » s’est classé 28 dans les charts d’outre-Manche. Et leur histoire s’est répandue dans les médias, de la référence musicale anglaise New Musical Express (NME) au quotidien « The Sun ».


Publié le Mercredi 25 Février 2004 dans la rubrique Culture | Lu 743 fois