Sommaire
Senior Actu

Rich Wilson, 66 ans, doyen du Vendée Globe 2016

La 8ème édition du Vendée Globe partira le 6 novembre prochain des Sables-d’Olonne en Vendée. En tout, 29 bateaux sont annoncés pour le départ. Et parmi les skippers, l’Américain Rich Wilson qui, a 66 ans, est le doyen de cette course folle en solitaire à la voile au tour du monde. Portrait de ce Bostonien qui considère que la voile véhicule des valeurs positives auprès des plus jeunes.


« J’ai 8 ans de plus que lors de ma dernière participation. Je ne peux pas être aussi fort physiquement. Mon entraîneur me dit que j’ai perdu 5% de mes forces, mais c’est normal avec l’âge », confie Rich Wilson. « Ayant déjà bouclé le parcours, j’éprouve moins de peur et d’appréhension. Mais la course est longue. Cela semble interminable parfois. Nous avons une forte ambition avec notre projet pour les jeunes. Quand les conditions deviendront difficiles, je me motiverai en pensant à eux. »
 
Haut diplômé de mathématiques à Harvard et de science interdisciplinaire au MIT à Boston, sa ville d’origine, Rich Wilson est un homme brillant qui a exercé des métiers variés : professeur de mathématiques à Boston, analyste défense à Washington ou encore consultant désalinisation en Arabie Saoudite – entre autres.
 
Rich Wilson est également un navigateur émérite qui s’est fait connaître en 1980 en remportant l’épreuve Newport-Les Bermudes. A partir de 1990, il décide de se servir de la voile comme support éducatif auprès des enfants. Alors qu’il tente de battre le record San Francisco-Boston en double à bord de Great American, un trimaran de 60 pieds, il est victime d’un chavirage au large du cap Horn puis est récupéré par un cargo.
 
Cet épisode marquant est suivi par de nombreux écoliers. Rich Wilson retente sa chance sur ce même parcours trois ans plus tard. Ce deuxième essai est un succès ; il est alors suivi par 300.000 enfants aux Etats-Unis mais aussi des millions d’adultes puisque ses chroniques quotidiennes sont reprises par des grands journaux. A bord de Great American 2, il décroche deux nouveaux records sur les routes New York-Melbourne et Hong Kong-New York, puis termine 2e de la Transat anglaise en 2004.
 
A 58 ans, il est le doyen du Vendée Globe 2008/2009. A bord d’un monocoque ancien, mis à l’eau dix ans plus tôt, il se bat comme un lion pour surmonter coups de chiens et avaries multiples. Il rallie les Sables d’Olonne après 121 jours de mer, non sans avoir une nouvelle fois partagé sa course avec le plus grand nombre. S’il souhaite revenir en 2016, c’est pour être plus rapide mais surtout pour développer ses programmes pédagogiques.
 
Convaincu que la voile est un outil intéressant pour véhiculer des valeurs positives auprès des jeunes, Rich Wilson portera ses messages aux Etats-Unis et ailleurs dans le monde. Il espère également que sa participation permettra de développer la renommée du tour du monde en solo aux Etats-Unis et contribuera à booster la participation américaine lors des prochaines éditions. On le voit, Rich Wilson est un formidable ambassadeur du Vendée Globe. Il sera à 66 ans, le doyen de l’édition 2016-2017.
 
Rappelons que le Vendée Globe est une course légendaire. Pour ses exploits sportifs, pour ses histoires de marins, pour ses épreuves et ses dépassements de soi, pour ses sauvetages et pour ses fantastiques victoires. Bref, cette course en solitaire autour du globe est tout simplement mythique. Elle compte cette année, pour cette 8ème édition, 29 bateaux et elle réunit des marins de 23 à 66 ans en provenance de dix nations différentes. Le départ sera donné le 6 novembre prochain. Bon vent ! 


Publié le Vendredi 4 Novembre 2016 dans la rubrique Divers | Lu 1727 fois