Sommaire
Senior Actu

Ri-Man : un robot japonais qui pourrait venir en aide aux personnes âgées

Alors que la styliste japonaise Hanae Mori utilise actuellement à Tokyo (Japon), les services d’un robot pour présenter l’une de ses robes les plus célèbres, de leur côté, des scientifiques nippons de l’institut Riken viennent d’annoncer le lancement d’un robot prototype destiné à venir en aide, à terme, aux personnes âgées.


Le Japon est un pays qui bien avant les autres, a été confronté au vieillissement de sa population. Selon de récentes statistiques, les Japonais de 65 ans et plus représentent déjà plus de 20% des habitants, et cette tendance va continuer de croître dans les années à venir, avec l’augmentation notamment, du nombre de personnes très âgées.

Afin de relever ce véritable défi démographique, sans précédent dans l’histoire de l’humanité, les responsables politiques locaux tentent depuis plusieurs années, de mettre en place différentes mesures visant à faire face à cette évolution.

Parmi elles, le gouvernement encourage fortement les chercheurs à développer la robotique, qui pourrait à terme, venir en aide aux personnes âgées et malades, voire remplacer dans certains cas, un personnel de soins en nombre insuffisant.

Ce nouveau prototype a été baptisé Ri-Man, indique une récente dépêche de l’AFP. Ce robot à roulettes pèse une centaine de kilos et mesure presque 1.60 mètre. Il peut voir, entendre et sentir des odeurs.

Pour le moment il est capable de porter une poupée de douze kilos, mais à terme, d’ici cinq ans, il devrait pouvoir soulever une personne de soixante-dix kilos. .../...
Ri-Man : un robot japonais qui pourrait venir en aide aux personnes âgées

« Nous espérons que dans le futur, ce robot sera capable de porter une personne âgée ou de lui venir en aide » indique l’un des chargés de recherche de ce projet, M. Toshiaru Mukai.

Pour que son contact avec les êtres humains soit plus agréable, le Ri-Man a été recouvert d’une couche de silicone de cinq millimètres d’épaisseur. Il est aussi équipé de capteurs qui lui permettent d’appréhender le poids et la position d’un corps. Il possède par ailleurs des micros pour analyser la provenance des sons, des capteurs olfactifs capables de reconnaître huit odeurs différentes et peut « voir » les mouvements d’un visage humain.

« Nous souhaitons par ailleurs mettre au point un dispositif qui permettrait au robot de juger de l’état de santé d’un patient, rien qu’en étudiant sa respiration » ajoute l’ingénieur nippon.

Pour en savoir plus, lire aussi :

Les seniors du futur devraient pouvoir compter sur les nouvelles technologies
Alzheimer : un robot bébé phoque pour lutter contre cette maladie
Au Japon un robot facilite le shopping des seniors


Publié le Vendredi 17 Mars 2006 dans la rubrique Habitat | Lu 16475 fois