Sommaire
Senior Actu

Révolution de la longévité : un colloque sera organisé à l'Unesco le 8 décembre prochain

L’Alliance pour la Santé & l’Avenir interpelle 150 personnalités et 800 parlementaires de plus de 50 ans sur la nécessaire prise de conscience que la révolution de la longévité est une opportunité et une source de prospérité pour la France et organise dans le même ordre d’idée un colloque à l’Unesco le 8 décembre prochain.


L’Alliance pour la Santé & l’Avenir a adressé le 28 novembre dernier une lettre à 150 personnalités de plus de 50 ans du cinéma, de la musique, des économistes, musiciens, journalistes et à près de 800 parlementaires.

Dans la force de l’âge, ces personnes sont actives, riches d’une forte expérience et leur travail contribue à leur épanouissement personnel et à l’économie. Cette campagne a pour but de lutter contre les préjugés latents face à l’accroissement de la durée de vie et d’inciter à la mobilisation de tous – jeunes et moins jeunes - pour partager ensemble une vision dynamique de l’avenir.

Les citoyens européens considèrent majoritairement les plus de 50 ans comme un atout économique, alors pourquoi la réalité économique, politique et réglementaire tend-elle à stigmatiser les seniors pour les faire apparaître comme un poids ?

Un sondage* réalisé les 4 et 5 novembre 2005 révèle pourtant que 76% des Français âgés de 18 à 49 ans considèrent les personnes de plus de 50 ans comme un atout économique. Cependant, les plus de 50 ans, moins confiants, ne sont que 63% à le penser. En Italie, qu’ils aient plus ou moins de 50 ans, ils sont 77,9% à considérer les plus de 50 ans comme un atout économique et 13,1% comme un très fort atout, soit un total de 91%. 84% des Britanniques de moins de 50 ans (18 – 49 ans) voient les plus de 50 ans comme un atout économique pour la société. Les Allemands sont 86 %. Seuls 10% des Allemands considèrent les plus de 50 ans comme un poids économique : ils sont 13% en ex-Allemagne de l’Est et 9% en ex-Allemagne de l’Ouest.

Colloque international à l’Unesco le 8 décembre 2005 : Santé et Longévité sont-elles sources de prospérité ?

L’Alliance pour la Santé & l’Avenir - espace de réflexion sur la longévité co-présidée par les Professeurs Françoise Forette, Robert Butler, et la Baronne Sally Greengross – propose à travers ce colloque une réflexion sur les effets de la longévité en bonne santé, préparée tout au long de la vie, sur la croissance et la prospérité.

En effet, on observe une corrélation entre le PIB d’un pays et la santé de sa population, mesurée par l’espérance de vie. Les Professeurs David Bloom** et David Canning ont démontré que cette corrélation s’explique en partie par le fait qu’une amélioration de la santé stimule la croissance du PIB par habitant : ils ont observé qu’une année d’espérance de vie supplémentaire relève d’environ 4% le PIB par habitant.

Parce que tous les jours des personnes qui seraient à même de s’investir et de participer à l’activité économique et sociale d’un pays se retrouvent exclues, il est impératif de repenser intégralement la politique en direction des seniors.

« C’est à nous tous de transformer la révolution de la longévité en opportunité pour l’avenir » indiquent les organisateurs de ce colloque.

* Etude réalisée par LH2 auprès d’un échantillon de 1003 individus de 18 ans et plus, représentatif de la population française.
** David Bloom est professeur d’économie et démographie à la Harvard University’s School of Public Health. David Canning est professeur d’économie à la Queen's University of Belfast.


Publié le Vendredi 2 Décembre 2005 dans la rubrique Santé | Lu 6221 fois