Sommaire
Senior Actu

Révision de la réglementation sécurité-incendie dans les foyers-logements

Alors qu’un accord en faveur d’une révision de la réglementation sécurité-incendie de type J, a enfin été trouvé le 3 mars dernier, au prix de nombreux échanges avec les ministères de l’Equipement, de l’Intérieur et de la Solidarité, l’UNCCAS et l’AVVEC se réjouissent de cette décision.


L’Union nationale des centres communaux d’action sociale (UNCCAS) estime dans un communiqué du 24 mars que ses revendications ont été entendues. « Alors que les CCAS gèrent près de 70% du parc national des foyers logements », l’UNCCAS se félicite des récentes propositions des ministères qui se sont engagés à publier une circulaire avant l’été 2006 selon deux règles suivantes : les parties privatives des foyers-logements devront appliquer les normes de sécurité pour les bâtiments d’habitation en vigueur à la date de création (arrêtés du 23 mai 1960, du 10 septembre 1970, du 31 janvier 1986) et les parties collectives continueront à relever de la catégorie « Etablissements Recevant du Public – ERP » (mais non du type J) et à être visitées par les commissions de sécurité.

« Sur le terrain, les établissements qui avaient reçu un avis défavorable des commissions de sécurité concernant la mise en œuvre de la réglementation type J doivent encore attendre que soient publiés les nouveaux textes pour être visités à nouveau. Quant à la Commission Centrale de Sécurité, elle publiera prochainement un avis modificatif selon ces nouvelles dispositions » complète l’Unccas.

De son côté, l’AVVEC, qui regroupe l’ADEHPA et la FNAPAEF se réjouit dans un récent communiqué de cette décision et souhaite que s’ouvre désormais la réflexion pour l’ensemble des établissements pour personnes âgées. Selon cette organisation, « trop de dispositions encore trop coûteuses ne sont pas appliquées faute de moyens comme par exemple l’obligation de formation de tous les personnels deux fois par an pour le type J et « autant que de besoin » pour le type U ».

Par ailleurs, l’AVVEC rappelle la nécessité d’un contrôle plus strict sur les commissions de sécurité et demande l’annulation de tous les avis illégaux, notamment ceux basés sur une application rétroactive des textes.

Incendie dans une maison de retraite en Espagne

A l’heure où nous publions cette information, cinq personnes de 30 à 80 ans ont péri dans l’incendie d’une maison de retraite des environs de Valence sur la côte méditerranéenne de l’Espagne.

L’alerte a été donnée par des employés de cette résidence. Selon les autorités locales, l’incendie s’est déclaré pour une raison indéterminée dans la partie médicalisée de cet établissement privé qui peut accueillir 120 personnes âgées. Il a fallu près de deux heures d'efforts aux pompiers pour venir à bout des flammes.


Publié le Mercredi 29 Mars 2006 dans la rubrique Maisons de retraite | Lu 5417 fois