Sommaire
Senior Actu

Revalorisation des retraites agricoles modestes à partir de 2007

Le Premier ministre Dominique de Villepin a annoncé en début de semaine devant les députés UMP une revalorisation des retraites agricoles modestes prévue à partir de 2007. La FNSEA et la Confédération paysanne se félicitent de cette mesure qui concerne 300.000 agriculteurs mais attendent que cette communication soit suivie effectivement suivies dans les faits.


Cette décision prise conjointement par le Président de la République et le ministre de l’Agriculture Dominique Bussereau prévoit un « rattrapage progressif à compter de 2007 » des retraites des agriculteurs dont les « carrières » sont « incomplètes » et qui ne disposent pas « du minimum vieillesse ».

Le Premier ministre a reconnu la dette de l’Etat « envers les agriculteurs les plus modestes », précisant que 300.000 personnes n’ayant pas de carrière complète et ne percevant pas le minimum vieillesse étaient concernées.

Le dernier rattrapage des retraites des agriculteurs remonte à 2002. A l’époque, le gouvernement n’avait réformé que la situation des « agriculteurs ayant une carrière complète mais inférieure au montant du minimum vieillesse ».

Réactions

La Fédération Nationale des Syndicats d'Exploitants Agricoles (FNSEA) s’est félicitée de cette annonce soulignant qu’elle s’est battue depuis 2002 « pour que les pensions des retraités qui ont des carrières incomplètes soient revalorisées ». Et de préciser qu’ « il est inacceptable que des hommes et des femmes qui ont travaillé toute leur vie ne puissent percevoir une pension au moins équivalente au minimum vieillesse ». Et l’organisation de conclure qu’elle restera « extrêmement vigilante sur les conditions et les délais d’application ».

De son côté, la Confédération paysanne s’est également félicitée de cette annonce tout en rappelant que depuis 2002, elle a demandé à ce « qu’aucune retraite ne soit inférieure au minimum vieillesse dès lors que la personne ne perçoit pas d’autres retraites parallèles ».

Et cette organisation de conclure en espérant que « cette annonce sera effectivement suivi des faits, mais également d’autres mesures permettant à tous les retraités agricoles non salariés, ayant une carrière complète, de bénéficier de retraites au moins égales à 85% du SMIC, comme prévu lors de la réforme des retraites en 2003 ».
Revalorisation des retraites agricoles modestes à partir de 2007


Publié le Jeudi 28 Septembre 2006 dans la rubrique Retraite | Lu 5655 fois