Sommaire
Senior Actu

Retraites : « si nous ne relançons pas l'activité, nous n'y arriverons pas », Tribune Libre du Modem

Sur la chaine de télévision LCI, jeudi midi, Robert Rochefort (eurodéputé du Modem) a appelé le gouvernement à « des réformes ambitieuses », sur les retraites mais aussi sur l'organisation du travail.


« La conférence sociale qui s'ouvre aujourd'hui doit donner lieu à des réformes ambitieuses, qui donnent du sens et soient porteuses d'espoir pour les Français », a appelé Robert Rochefort.
 
« La méthode de concertation est importante, mais tel que le gouvernement prend ces sujets, il est plutôt une machine à fabriquer de la frustration », a regretté l'eurodéputé. « Il donne l'impression de vouloir bouger le moins possible, alors que c'est l'ensemble du système actuel qu'il faut remplacer par un système par points », a prôné Robert Rochefort.
 
« Oui, il faut travailler plus longtemps, c'est incontestable. Mais on ne peut pas se contenter de dire aux jeunes de 25 ans qui n'ont cotisé que deux ou trois trimestres pour le moment : 'Rendez-vous à 75 ans !' Le système par point est le seul qui soit juste. Et il doit s'accompagner d'une réforme du travail. Nous devons dire aux citoyens dans quelles conditions nous allons changer les modes de travail, comment ils pourront prendre du plaisir à travailler », a-t-il proposé.
 
Mais le sujet essentiel « reste celui de la création d'activité », rappelle-t-il. « Si nous ne relançons pas l'activité, nous n'y arriverons pas. Or, les emplois aidés ne suffiront pas. Nous devons pour cela poser la question de la façon dont les charges sociales sont calculées, soutenir davantage les TPE-PME et veiller à ce que la banque publique d'investissement ne soit pas une bureaucratie de plus mais un outil vraiment efficace », a-t-il défendu avec conviction.


Publié le Lundi 24 Juin 2013 dans la rubrique Chroniques | Lu 289 fois