Sommaire
Senior Actu

Retraites : plus de réévaluation jusqu’en octobre 2015

L’information est tombée hier comme un couperet. Dans une allocation, le Premier ministre Manuel Valls a en effet indiqué que dans le cadre des fameuses économies de 50 milliards d’euros, les Français seraient mis à contribution. Tous les Français, même les retraités.


Retraites : plus de réévaluation jusqu’en octobre 2015
Globalement, ce gel des prestations sociales va concerner tous les Français sauf les plus pauvres.
 
L’idée du Premier ministre ? Geler les prestations sociales qui a priori, ne seront plus réévaluées jusqu’en octobre 2015. Soit dix-huit mois tout de même.
 
Pour les retraités, la retraite de base (qui vient tout juste d’être réévaluée) devait connaitre une nouvelle évaluation en octobre 2014. Non seulement celle-ci n’aura pas lieu mais en plus, les retraites ne seront plus réévaluées jusqu’en octobre 2015. Douche froid pour certaines personnes âgées…
 
Et ce n’est pas fini. La retraite complémentaire (Agirc/Arrco) sera elle aussi bloquée à son niveau actuel.

En revanche, le minimum vieillesse (de son vrai nom Allocation de solidarité aux personnes âgées (ASPA)) qui vient d’être augmenté de 0.6% le 1er avril 2014, ce qui porte son montant à 792 euros par mois pour une personne seule (contre 787 euros en 2013) sera revalorisé au 1er avril 2015. Par contre, la hausse prévue pour le minimum retraite en octobre prochain ne devrait pas avoir lieu.
 
Au total ce gel des retraites va concerner les pensionnés du régime de base à hauteur de 1,3 milliard d'euros et les complémentaires -qui relèvent des partenaires sociaux- à hauteur de 2 milliards d'euros.


Publié le Jeudi 17 Avril 2014 dans la rubrique Retraite | Lu 2838 fois