Sommaire
Senior Actu

Retraites complémentaires Arrco/Agirc : pas de revalorisation

Compte-tenu d’un faible taux d’inflation enregistré l’année dernière, les retraites complémentaires versées aux pensionnés du secteur privé n’ont pas été revalorisées au 1er avril dernier. Le site Internet La Finance pour tous, fait le point.


Les partenaires sociaux qui gèrent les régimes de retraite complémentaire de tous les salariés (Arrco) et des cadres (Agirc) ont donc décidé de maintenir la valeur des points Arrco et Agirc au même niveau que l'an passé.
 
Conséquence : les retraites complémentaires n’ont pas été revalorisées le 1er avril dernier.
 
Cette décision a été prise, compte-tenu du faible taux d’inflation enregistré l’année dernière et d'un accord conclu en mars 2013 par les partenaires gestionnaires de l'Arrco et de l'Agirc visant à renflouer les caisses de ces régimes de retraite…
 
Ainsi, au 1er avril 2014, la valeur du point Arrco était donc de 1,2513 euros et celle du point Agirc de 0,4352 euros, soit les mêmes montants qu'en 2013.
 
Rappelons que la valeur du point est utilisée pour calculer le montant annuel de la retraite complémentaire des anciens salariés du privé (en multipliant le nombre de points acquis au cours de la carrière par la valeur du point).
 
Une revalorisation des pensions inférieure à l'inflation pendant trois ans

L'accord de mars 2013 a abouti à une désindexation des pensions de retraite pendant trois ans. Il a été établi qu'en 2013, 2014 et 2015, la revalorisation des points Arrco et Agirc serait inférieure de un point au taux de l'inflation hors tabac, sans pouvoir être négative en cas de faible inflation.
 
Or, la prévision d'inflation par le gouvernement pour 2014 est de 1,3 %. Ce qui devrait conduire à une revalorisation des pensions de 0,3 %. Mais, selon les termes du communiqué de presse, « l'inflation constatée ayant été moins forte que prévue (0,74 % réalisé au lieu de 1,75 %), un correctif de -1,01% serait à appliquer pour compenser la surestimation de l'année précédente ».
 
L'application de ce calcul conduirait à diminuer le montant des retraites en 2014. Comme prévu par l'accord dans cette situation, la valeur du point de la retraite complémentaire Arrco est donc maintenue à son niveau de l'an passé.

http://www.lafinancepourtous.com
Report de six mois de la revalorisation des pensions de base

Par ailleurs, la revalorisation des pensions de retraite de base est gelée pendant six mois.

Comme décidé dans le cadre de la réforme des retraites adoptée en janvier 2014, ces pensions seront revalorisées en fonction de l'inflation au 1er octobre 2014 au lieu du 1er avril, comme les années précédentes. Compte tenu de la faible hausse des prix envisagée pour l'année 2014, la revalorisation des pensions de retraite de base sera donc certainement très faible
 
Bon à savoir : les bénéficiaires du minimum vieillesse ne sont pas concernés par ce report. L'allocation de solidarité aux personnes âgées (ASPA) continuera donc d'être revalorisée au 1er avril de chaque année.
 
Une perte de pouvoir d'achat amplifiée pour les retraités ayant élevés trois enfants et plus

Cette non-revalorisation des pensions de retraite va se traduire par une baisse du pouvoir d'achat des retraités en 2014. Et celle-ci sera amplifiée pour ceux d'entre eux ayant élevé trois enfants ou plus. Car la majoration de pension de 10 % qu'ils perçoivent est dorénavant soumise à l'impôt sur le revenu. Jusqu'à maintenant, cette majoration était exonérée. Cette disposition, qui figure dans la loi de Finances pour 2014, concerne tous les régimes de retraite.


Publié le Vendredi 11 Avril 2014 dans la rubrique Retraite | Lu 1244 fois