Sommaire
Senior Actu

Retraite : s'informer sur ses droits

Le dispositif d’information retraite vous permet connaître le montant approximatif de votre future pension, selon l’âge auquel vous envisagez partir à la retraite, et de vérifier l’exactitude des informations concernant votre parcours professionnel. Le point avec le site Internet La Finance pour tous.


Le droit à l’information sur la retraite a été institué par la loi du 21 août 2003 et mis en œuvre à partir de 2007. Tous les salariés en bénéficient, dès leur début de carrière.
 
A l’entrée dans la vie active, vous recevez un document d’information générale sur le système de retraite, dès que deux trimestres de retraite ont été validés.
 
A partir de 35 ans, vous recevez le relevé individuel de situation. Ce document reprend tous les droits acquis dans tous les régimes de retraite obligatoires de base et complémentaires (Cnav et Arrco pour tous les salariés du privé, plus Agirc pour les cadres) auxquels vous avez cotisé. Il est conseillé de vérifier les informations recueillies et de faire corriger les éventuelles inexactitudes ou les oublis, sans attendre le départ à la retraite. Ce document vous est adressé tous les cinq ans jusqu’à 50 ans. Il est également accessible en ligne sur le site de votre caisse de retraite.
 
A partir de 45 ans, vous pouvez demander à bénéficier d’un « Entretien Information Retraite ». Cet entretien, gratuit, vous permet de faire le point sur votre carrière passée et d’obtenir des simulations du montant de votre future retraite et de poser des questions aux spécialistes du régime de retraite sollicité. L’information délivrée tient compte des différents événements affectant votre parcours professionnel (période de chômage, de temps partiel, de maladie ou de maternité, expatriation…).
 
A partir de 55 ans, vous recevez l’estimation indicative globale. En plus des informations figurant sur le relevé de situation individuelle, ce document vous donne une estimation du montant de votre future retraite si vous prenez celle-ci à 60 ans, 61, 62, 63, 64 et 65 ans. Ce document vous est adressé tous les cinq ans jusqu’à votre départ en retraite. Comme pour le relevé individuel de situation, lisez ces documents avec soin et vérifiez les informations qu’ils contiennent.
 
Vous pouvez également simuler le montant de votre future pension de retraite, grâce aux simulateurs proposés par les régimes obligatoires de retraite, de base et complémentaires.
 
Le simulateur M@rel (www.marel.fr) a été conçu conjointement par les principaux régimes qui versent des prestations retraite. Ce qui permet de procéder à des estimations sur des carrières correspondant à plusieurs activités (salarié, travailleur indépendant ou fonctionnaire). Il vous permet d’évaluer le montant de votre pension de retraite selon différentes hypothèses d’évolution de vos revenus, et pour différents âges de départ à la retraite.
 
Vous pouvez également estimer le montant de votre retraite, tous régimes confondus, dans votre espace personnel du site de la caisse nationale du régime général de la Sécurité sociale (Cnav) : www.lassuranceretraite.fr.
 
Enfin, les caisses de retraite complémentaire Agirc-Arrco viennent de mettre en ligne un nouveau simulateur (www.agirc-arrco.fr) qui vous permet d’évaluer le montant de votre retraite, à partir de vos données réelles, en fonction du cursus professionnel déjà effectué et des différents scenarii d’évolution professionnelle possible. A partir de septembre 2016, ce simulateur sera inter-régimes.

Article publié en partenariat avec La Finance pour tous


Publié le Mercredi 3 Août 2016 dans la rubrique Retraite | Lu 1776 fois