Sommaire
Senior Actu

Retraite : la majorité des seniors canadiens se disent très satisfaits par leur vie de retraités

L'enquête 2006-2007 de Fidelity sur la retraite au Canada visant à connaître l'opinion à ce sujet de personnes âgées de 45 ans et plus, à la retraite ou non, révèlent que près des trois-quarts des retraités canadiens (74 %) vivent une retraite satisfaisante. En outre, environ la moitié des retraités déclarent que la transition vers cette période de la vie s'est déroulée plus facilement qu'ils ne s'y attendaient. Cependant, le ton est moins optimiste chez les individus encore salariés, parmi lesquels, ceux qui envisagent avoir une retraite satisfaisante constituent un pourcentage nettement inférieur.


« Les Canadiens sont trop souvent bombardés d'images et d'information négatives concernant la retraite, clamant qu'ils n'auront pas suffisamment d'argent pour subvenir à leurs besoins de retraités ou qu'ils n'épargnent pas assez. Il y a de quoi saper le moral de n'importe qui, mais il y a aussi espoir », affirme Peter Drake, vice-président, Retraite et Recherches économiques de Fidelity Investments Canada. « Comme le démontre clairement notre enquête, mieux on se prépare à la retraite, meilleures sont les chances qu'elle soit satisfaisante. »

Les retraités des provinces de l'Atlantique affichent le degré de satisfaction le plus élevé (81% -tandis que la moyenne nationale est de 74%); en revanche, ceux de la région des Prairies (Alberta, Saskatchewan et Manitoba) sont les moins contents de leur vie de retraité (avec un degré de satisfaction de 67% -soit moins que la moyenne nationale). Dans les autres régions, les résultats sont de 78% au Québec, 74% en Ontario et 72% en Colombie-Britannique.

Seulement un peu plus de la moitié (54%) des Canadiens qui font encore partie du monde du travail pensent qu'ils auront une retraite satisfaisante. A cet égard également, les résidents des provinces de l'Atlantique se montrent les plus optimistes, 57% envisageant leur retraite comme une période agréable ; ils sont suivis des résidents de Colombie-Britannique (56%), du Québec (53%), de l'Ontario (53%) et de la région des Prairies (52%). .../...

La retraite - c'est plus facile que vous ne le croyez.
Au sujet du passage entre la vie active (emploi à temps plein ou partiel) et la retraite, presque la moitié des retraités (48%) confient que la transition a été plus facile qu'ils ne l'imaginaient. Seulement 21% ont trouvé cette période plus difficile qu'ils ne s'y attendaient. Les retraités titulaires d'un régime de pension privé et de REER (régimes enregistrés d'épargne retraite) ont déclaré que la transition vers la retraite s'est déroulée plus facilement qu'ils ne l'avaient prévu.

Au chapitre régional, la transition vers la retraite a été plus facile que prévu dans 53% des cas au Québec et 52% des cas en Ontario. Cette proportion tombe à trois sur dix (34%) dans la région des Prairies, où la transition vers la retraite s'est révélée plus difficile que prévue pour les deux tiers (66%) des retraités.

La retraite - c'est plus facile que vous ne le croyez... si vous avez un plan
Pour les retraités comme les préretraités, la planification est le dénominateur commun de la satisfaction à la retraite. Les retraités qui font, ou ont fait, affaire avec un spécialiste en placements et disposent d'un plan de revenu de retraite en bonne et due forme, sont ceux qui témoignent du plus haut degré de satisfaction.

Parallèlement, les préretraités qui consultent actuellement un spécialiste en placements et ont déjà établi un plan de revenu de retraite prévoient vivre cette période avec un meilleur degré de satisfaction car ils se savent mieux préparés.

« Planifier et épargner en prévision de la retraite exige efforts et discipline, mais il n'y a pas de raison que ce soit désagréable », ajoute M. Drake. « Le fait de consulter un spécialiste en placements et de définir vos objectifs de retraite permet de dissiper une partie de l'incertitude qui plane sur cette prochaine étape de votre vie. »

Autre génération, autre retraite...
Outre quantifier la satisfaction des retraités et les attentes des non retraités, l'enquête sur la retraite de Fidelity a permis de cerner d'intéressantes différences entre les générations. Parmi les non retraités, seulement quatre Canadiens sur dix (41%) estiment que leur retraite sera plus satisfaisante que celle de la génération précédente.

De plus, seulement un tiers (34%) envisage avoir une meilleure sécurité financière que leurs parents et 43% pensent que les probabilités qu'ils travaillent à la retraite sont plus grandes. En comparaison, plus de la moitié (54%) des retraités considèrent être plus satisfaits que la génération de leurs parents, et 47% croient bénéficier d'une meilleure sécurité financière. Moins du tiers (28%) des retraités jugent avoir davantage de probabilités de travailler à la retraite que leurs parents.

Fidelity Investments s’annonce comme la huitième société de fonds communs de placement au Canada. Elle fait partie de l'organisation Fidelity Investments de Boston, l'une des plus grandes sociétés de services financiers au monde. Cette société propose aux investisseurs canadiens une gamme complète de fonds communs de placement composés de titres canadiens, étrangers ou à revenu.

L'enquête de Fidelity sur la retraite au Canada, 2006-2007, a été menée par The Strategic Counsel, du 4 au 12 septembre 2006 ; les personnes interrogées constituaient un échantillonnage de 1 000 adultes canadiens de 45 ans et plus. Les répondants devaient être responsables des décisions d'épargne et de placement du ménage, ou y participer. Les résultats ont été pondérés afin que la composition de l'échantillonnage en terme de régions, d'âge et de revenu par ménage soit représentative de la population canadienne de 45 ans et plus, selon les données du recensement 2001.


Publié le Lundi 5 Février 2007 dans la rubrique Retraite | Lu 3303 fois